Résumé et commentaire sur le texte de roland barthes les maladies du costume de théâtre

464 mots 2 pages
Dans ce texte, Roland Barthes présente des règles qui permettent de juger si un costume est bon ou mauvais. Il présuppose à toute sa pensée que la valeur d’un costume dépend de son adéquation avec le sens général de la pièce de théâtre. De manière générale, un costume qui aide à la lecture et à la compréhension de ce dernier est qualifié de bon, un autre qui entre en conflit avec est au contraire considéré comme mauvais.
Le costume doit toujours garder une valeur purement fonctionnelle. Il ne peut être une fin en soi. Roland Barthes bannît les costumes tape à l’œil qui attirent le regard du public sans apporter ou souligner le sens de la pièce. Ce genre de costume est souvent utilisé pour compenser le manque de profondeur du spectacle.
Roland Barthes évoquent trois maladies du costume de théâtre. o L’hypertrophie de la fonction historique : cette maladie concerne le costume de pièce de théâtre se déroulant à une époque historique. Ce costume est souvent surchargé de détails, de couleurs, de pièces et de formes. L’acteur disparaît derrière cet ensemble de tissus. Ce costume apparaît comme vrai dans son ensemble mais sa surcharge de détails fait que le spectateur n’y croit plus. Il distrait inutilement le public. o La maladie esthétique : elle concerne le costume éclatant de beauté, qui séduit l’œil du spectateur. Il n’a pas de rapport avec le spectacle et déplace l’attention du public hors du spectacle. L’esthétique du costume apparaît comme une fin en soi. o L’argent : cette maladie est symptomatique du contrat entre le spectateur qui paye pour voir un spectacle et le producteur de ce dernier qui se sent obliger de rendre cet argent en nantissant ses acteurs de somptueux habillements. Le costume devient alors l’attraction principale de la pièce de théâtre.
Un bon costume, selon Roland Barthes, possède deux fonctions. o Le costume comme argument : il détient une forte valeur sémantique. Il communique des connaissances, des idées ou des sentiments. Le

en relation

  • Racine
    10940 mots | 44 pages
  • Coucou
    56077 mots | 225 pages
  • 2009PA030139
    150151 mots | 601 pages
  • Thèse sur la parole théâtrale
    123065 mots | 493 pages
  • These
    117123 mots | 469 pages
  • le japon et oeuvre nothomb
    48142 mots | 193 pages
  • One good turn, a jolly murder mystery
    80803 mots | 324 pages
  • Théâtre : genres et registres
    26184 mots | 105 pages
  • Cocteau
    29946 mots | 120 pages
  • Ionesco
    17156 mots | 69 pages