Résumé illusion commique

1362 mots 6 pages
L'Illusion comique de Pierre Corneille Comédie en cinq actes et en vers de Pierre Corneille ( 1606-1684)
Cette pièce a été créée par la troupe du Marais pendant la saison 1635-1636. Elle a été publiée chez Targa en 1639.
Cette pièce a été écrite entre Médée (1635) et Le Cid (1637).
Acte 1
Pridamant, père de famille autoritaire , est depuis dix ans sans nouvelle de son fils Clindor, qui s’est enfui de la maison paternelle.
Dorante le conduit en Touraine chez le magicien Alcandre.
Ce dernier commence par lui raconter le passé mouvementé de ce fils. Après avoir dépensé l’argent qu’il avait dérobé à son père, Clindor a dû, pour vivre, occuper des métiers peu recommandables. Grâce à des “fantômes”, Alcandre lui montre ensuite un épisode de la vie de Clindor, entré au service de Matamore, un fanfaron.
Alcandre apprend également à Pridamant que son fils est tombé amoureux d’Isabelle, une jeune fille de bonne famille.
Acte 2
Installés sur le côté d’une grotte, Alcandre et Pridamant deviennent spectateurs de la vie de Clindor. Grâce à ses pouvoirs magiques, Alcandre fait apparaître l’image de Clindor et de son maître , le fanfaron Matamore.
Clindor encourage son maitre à lui conter ses exploits guerriers et ses conquêtes amoureuses .
Matamore énumère alors une série impressionnante de victoires. Il prétend avoir triomphé de tous les champs de bataille et se vante d’avoir séduit toutes les reines qu’il a croisées.
Isabelle apparaît accompagnée de son prétendant officiel, le riche Adraste. Dès leur arrivée Matamore, qui craint d’affronter un adversaire, part se cacher. Adraste est éconduit par Isabelle mais cela ne le décourage guère. Il s’en va demander sa main à Géronte, son père.
Matamore revient et fait la cour à Isabelle. Celle-ci se moque de lui. Un page survient et annonce à Matamore qu’un envoyé de la reine d’Islande le demande. Avant de s’éloigner, Matamore confie Isabelle à Clindor et charge ce dernier de raconter à la jeune femme l’extraordinaire

en relation