Résumé jeu d'enfer notes sur le combat de coqs balinais

Pages: 5 (1061 mots) Publié le: 7 mars 2012
? La descente de policeCliffort et sa femme étaient à Bali pour étudier un village. Comme tout étrangers, ils étaient ignorés de la population. Puis, un jour, sans savoir pourquoi, ils décident que vous êtes réels et voilà le villagois chaleureux, sensible et bienveillant. Un jour, ils décident d’organiser un combat de coqs (illégal) pour récolter des fonds pour l’ouverture d’une école. A unmoment donné, la police arrive avec des mitraillettes. Tout le monde part dans tous les sens. Clifford et sa femme aussi, ils suivent un Balinais. L’air habitué, il sort une table, 3 chaises et 3 tasses de thé et prennent le thé comme si de rien était. La police arrive et le Balinais explique que ce sont des amériains qui sont la pour écrire un livre sur leur culture et qu’ils ont donc parlé culturetoute la journée et ne sont au courant de rien. Clifford et sa femme sont étonnés de savoir qu’il les connais aussi bien. Le policier s’en va confus. Depuis ce jour là, ils ont vraiment été accepté dans le village. Ils avaient manifesté une solidarité. Cet incident leur a valu d’être admis sur le champ dans une société qui est très difficile à intégrer. Clifford explique que cela lui a permis desaisir immédiatement et de l’intérieur un aspect la “mentalité paysanne” qui n’est pas à la portée des anthropologues quand ils n’ont pas la chance de fuir l’autorité en armes coude à coude avec ses sujets. ? Des coqs et des hommesCe n’est qu’en apparence que les coqs se battent, en réalité ce sont les hommes. Ils s’identifient psychologiquement à leurs coqs. Ils sont des symboles masculins parexcellence. Le mot Sabung (coq) prend des sens métaphoriques de “héro”, “guerrier”, “champion”, etc. Procès, guerres, luttes politiques et autres sont comparées aux combats de coqs. Les Balinais passent un temps infini a soigner et nourir leur coq. Ils leur donnent un régime spéciale, leur nourriture est parfois mieux triée que la leur. Tout combat de coqs est un premier lieu un sacrifice sanglantoffert aux voraces démons afin d’appaison leur faim cannibale. Les démons animaux menacent constamment d’envahir l’espace où ils ont bâti leur vie.Dans le combat de coqs, l’homme et la bête, le bien et le mal, la puissance créatrice de la masculinité éveillée et la puissance destructrice de l’animalité déchaînée se confondent en un drame sanglant de haine et de cruauté. ? Le combatLes combats de coqsont lieu dans une arène de plus de 6 mètres carrés. Ils commencent vers la fin de l’après-midi et durent 3 ou 4heures, jusqu’au couché du soleil. Un programme se compose de 9 ou 10matches. A la fin d’un match, quand on a nettoyé toute la casse affective, l’enjeu est payé, les malédictions sont prononcées, le vainqueur est en possession de la carcasse. 7 ou 8 hommes se couchent vers l’arène,chacun porant son coq et lui chercher un adversaire approrié. Une fois la partie arrangée, on attache eux deuc coqs leurs éperons tranchantes comme des lames de rasoirs. Pour cette délicate opération, peu d’hommes ont le savoir-faire voulu. L’éperionnier qui s’occupe du coq, si le coq équipé par lui vient à gagner, le propriétaire devra lui donner en récompense la patte à éperon de la victime. Quandles éperons sont fixés, les deux coqs sont placés par leurs manipulateurs. On place dans un seau d’eau une noix de coco percée d’un ptit trou, et le laps de temps qu’il lui faut pour s’immerger (21sec) est ponctuée au début et à la fin par un battement de gong. Pendant 21sec, les manipulateurs n’ont pas le droit de toucher les coqs. Si les animaux ne se sont pas battu, on les étire, les stimule eton recommence. ? Jouer avec le feuLes hommes se livrent à ce jeu, passionnément et souvent bravant les rigueurs de la loi. Ces joueurs là ne se conduisent pas rationnellement, ils font partie de ces intoxiqués, fétichistes, enfants, fous qu’il faut simplement protéger contre eux-même. Pour les Balinais, l’explication est autre, plus que l’argent, c’est la position sociale qui est mise en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Jeu d’enfer : notes sur le combat de coqs balinais
  • jeu d'enfer de Geetz, C 1983
  • Jeu combat arms
  • No pasarán, le jeu : résumé
  • Resumé jeu de l'amour et du hasard
  • Résumé le jeu de l'amour et du hasard
  • Résumé Le jeu de l'amour et du hasard MARIVAUX
  • Mon combat .

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !