Résumé: les raisins de la colère

Pages: 198 (49358 mots) Publié le: 19 mars 2012
Edition Folio n°83, traduction de l’américain par Marcel Duhamel et M.- E. Coindreau. Numéros des pages entre ( ), commentaires entre [ ]. Ceci n’est qu’ un résumé, constitué de notes, qui ne saurait évidemment remplacer la lecture du texte original. Citations entre guillemets.

PREMIERE PARTIE : SECHERESSE ET PREPARATIFS DE VOYAGE CHAPITRE PREMIER : TEMPÊTE SUR L’OKLAHOMA
. Dustbowl : Pluiessur terres rouges et grises de l’Oklahoma : croissance du maïs et des herbes folles puis verdure. Fin mai, les nuages se dissipent, le soleil embrase le maïs, les herbes cessent de se propager, la terre devient blanche. Juin, le soleil brille plus férocement (7) liseré brun sur le maïs, les herbes se recroquevillent. Mi-juin, de gros nuages venus du Texas et du Golfe mais peu de pluie : taches surle maïs. Brise légère puis vent, poussière audessus des champs (8). L’aube se lève mais pas le jour, le vent gémit sur le maïs couché. Les gens se terrent chez eux ou ne sortent qu’avec un mouchoir sur le nez, les maisons sont calfeutrées. Le vent tombe cette nuit-là. Au matin, poussière suspendue en l’air (9). Toute la journée, la poussière descend sur le maïs. Les hommes sortent voir leur maïsdesséché ; les femmes scrutent les visages des hommes. On ne sait pas trop quoi faire mais tout va bien (10). Nulle infortune n’est trop dure à supporter tant que les hommes tiennent le coup. Le soleil devient moins rouge. (11)

CHAPITRE II : TOM JOAD DANS LE CAMION DE L’OKLAHOMA TRANSPORT COMPANY
. Devant la petite auberge (12- 15) : camion rouge et neuf de l’Oklahoma City Transport Company.L’unique client accoudé au comptoir parle avec la serveuse d’une connaissance commune, un brave gars quand il n’est pas saoul (12). Dehors un homme s’approche du camion et regarde l’étiquette No riders (qui interdit de prendre des passagers). Il s’assoit sur le marchepied opposé au restaurant. Description de l’homme : pas plus de trente ans… il porte des vêtements, une casquette et des souliers neufs(veston trop large, pantalon trop court) (13). Il s’éponge le visage, casse la visière de sa casquette, desserre ses lacets. Dans le restaurant, le camionneur parle d’un bal à Shawnee où il y a eu quelqu’un de tué. Midi, l’homme dehors roule une cigarette. A l’intérieur, le chauffeur paye sa note et met la monnaie dans la machine à sous. Quelqu’un a remporté le jackpot de 3,80 $ il y a pas deuxheures dit la serveuse au chauffeur qui se plaint que la machine est truquée (14). Il lui dit qu’il repassera d’ici 8/10 jours, qu’il doit aller jusqu’à Tulsa puis il sort en fermant le grillage. . Le trajet en camion (15- 24). Dernier message à la serveuse à travers la porte. Description du camionneur. Le chemineau lui demande de l’emmener. Il commence par refuser à cause du règlement. L’hommeinsiste : « des fois il y en a qui sont de chics types, même si un salaud de

richard les force à porter une étiquette ». Le chauffeur réfléchit (15) puis finit par accepter en lui disant de se planquer sur le marchepied jusqu’au premier tournant. Quand le camion ralentit, l’homme monte sur le siège. Le chauffeur l’examine et commence à lui poser des questions (sur ses souliers, sur le travailqu’il cherche) (16). L’homme parle de la ferme de 40 arpents de son père. Le chauffeur évoque la tempête de poussière et les chenilles qui arrachent tout et mettent les familles dehors. Son interlocuteur répond qu’il n’a pas de nouvelles depuis longtemps, que son père et lui ne sont pas forts pour écrire. Le chauffeur tourne autour du pot (17). « J’ te dirai ce que tu voudras. Je m’appelle Tom Joad.Mon père c’est le vieux Tom Joad ». Le camionneur gêné, essaie de se justifier, parle des chauffeurs qui font des drôles de trucs pour passer le temps (un qui faisait de la poésie (18) : l’exemple d’un poème sur l’histoire de gars qui faisaient les 400 coups), de types qui emploient des grands mots (Tom cite les pasteurs), des conducteurs qui passent leur temps à manger (19) et qui s’arrêtent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les raisins de la colère
  • Les raisins de la colere.
  • Les raisins de la colère
  • Les raisins de la colere
  • Les raisins de la colère
  • Les raisins de la colère
  • Les raisins de la colère
  • Les raisins de la colère

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !