Résumé

2219 mots 9 pages
LA MEDIATION EDUCATIVE

I - DéfinitionsA) Pédagogie : dictionnaire des concepts clés. RAYNAL F., RIEUNIER A.
MEDIATION : ensemble des aides ou supports qu’une personne peut offrir à une autre personne en vue de lui rendre plus accessible un savoir quelconque (connaissance, habileté, procédures d’action, solutions, etc…)
Le langage, l’affectivité, les produits culturels, les situations, les relations ou les normes sociales sont des médiations. Un médiateur est donc essentiellement un facilitateur, qui sait prendre en compte une ou plusieurs de ces variables.
Le professeur, le maître, mais aussi les copains, la maman, etc.. dans leur relation d’aide, d’assistance, de guidance à l’enfant ou à l’adulte, sont, à ce titre, des médiateurs.
En éducation, on peut dire que ce sont essentiellement les travaux de Vygotski en URSS et de Bruner aux USA (et d’une certaine manière Wallon en France (1879-1962), philosophe, médecin, psychologue et homme politique ) qui ont contribué à établir la médiation comme facteur décisif du développement cognitif de l’enfant.
Ces auteurs ont en effet accordé une attention toute particulière aux effets des interactions sociales et de la socialisation sur le développement et l’apprentissage.
Dans les années 30, Vygotski Lev (1896-1934) philosophe, pédagogue, sémiologue, défend l’apprentissage par imitation et développe son concept phare de zone proximale de développement : « l’élément central pour toute la psychologie de l’apprentissage est la possibilité de s’élever dans la collaboration avec quelqu’un à un niveau intellectuel supérieur, la possibilité de passer, à l’aide de l’imitation, de ce que l’enfant sait faire à ce qu’il ne sait pas faire.. » Pensée et Langage, 1985, page 67
Dans les années 70, Bruner (1915) psychologue et chercheur, théoricien de l’apprentissage par la découverte, utilise le concept de médiation pour rendre compte de la fonction de guidance qu’assure l’adulte (ou le formateur) dans le développement cognitif de

en relation

  • Résumé
    711 mots | 3 pages
  • Résumé
    532 mots | 3 pages
  • Résumé
    823 mots | 4 pages
  • Resume
    265 mots | 2 pages
  • Résumé
    1015 mots | 5 pages
  • Résumé
    384 mots | 2 pages
  • Résumé
    708 mots | 3 pages
  • resumé
    277 mots | 2 pages
  • Résumé
    2396 mots | 10 pages
  • le resume
    1124 mots | 5 pages