Rôles des costumes dans tous les matins du monde

363 mots 2 pages
Le costume ne se limite pas aux vêtements dans un film. En effet, ici, costume englobe tout le "paraître" du personnage. C'est à dire, les vêtements, bien entendu, mais aussi le maquillage et la coiffure

La reconstitution historique du film représenté dans les costumes est bonne, on voit nettement un contraste entre la vêture des jansénistes qui est très sobre (noir, gris) et celle plus coloré et embourgeoisé des courtisans (rouge, orange, bleu..) :
-Sainte Colombe est un janséniste : vêtements tout le temps ternes, couleur habituelle : le noir de la tête aux pieds. En deuil dès le début (Vauquelin + sa femme). Ces vêtements nous indique aussi son style de vie reculé et d'une classe qui n'est ni riche mais ni pauvre. La barbe qu'il porte ainsi que ses rides lui rendent un air hostile.
- Marin Marais est tout de suite catalogué comme libertin. On le remarque grâce à : vêtements très dynamiques et joviaux. Perso fougueux, même peut-être un peu embourgeoisé car il se pare de dorure et autres fioritures, on peut dire rien qu'à son costume que c'est une personne avec une place importante dans la société.(après être devenu maitre. Avant pdt qu’il est élève de SC il est normal+ & après +froufrous …) On peut d'ailleurs noté la première fois qu'on le voit dans le film, avec pour vêtement son pourpoint rouge comme la crête d'un coq, (ce qui le destine à un avenir certain).
-Madeleine est quelqu'un de sombre, sage. Cela se remarque grâce à ses vêtements ternes : gris, marrons et parfois trop grands pour montrer sa fine taille mais aussi grâce à son maquillage pâle et ses yeux bleu glaciales. On ressent à travers son costume que c'est un personnage triste, tiraillé et souffrant qui se destine à s'éteindre dans le roman.
- Toinette est quant à elle un personnage qui incarne la gaité, le dynamisme et la joie de vivre. Cela se remarque grâce à sa chevelure flamboyante, rousse, son sourire toujours au rendez-vous et ses vêtements d'une teinte claire et dynamique, tournant

en relation

  • Depardieu gérard
    1340 mots | 6 pages
  • la repetition d'un amour puni
    643 mots | 3 pages
  • Zorgulb
    1430 mots | 6 pages
  • Candide
    2463 mots | 10 pages
  • Les hérétiques
    1402 mots | 6 pages
  • Mozart l'opéra rock
    9169 mots | 37 pages
  • Les Roles Du Manager
    3355 mots | 14 pages
  • roi lear
    1715 mots | 7 pages
  • Des coches montaigne
    2041 mots | 9 pages
  • Shakespeare : déguisement et théâtralité
    6711 mots | 27 pages