Rabelais Gargantua

1401 mots 6 pages
COMMENT GARGANTUA FUT FORMÉ SELON LES MÉTHODES DE PONOCRATÈS DE TELLE FAÇON QU'IL NE PERDAIT PAS
UNE HEURE DE LA JOURNÉE

[CHAPITRE 23]

Quand Ponocratès connut le mode de vie aberrant de Gargantua, . il décida de le former tout autrement aux belles-lettres; mais pour les premiers jours, il laissa faire, considérant que la nature ne subit pas de muta­tions soudaines sans grande violence. Alors, pour mieux commencer sa tâche, il supplia un savant médecin de ce temps-là, nommé maître Théo­dore(1), d'envisager s'il était possible de remettre Gargan­tua en meilleure voie. Celui-là le purgea selon les règles avec de l'ellébore d'Anticyre(2) et, grâce à ce médicament, lui nettoya le cerveau de tout vice et de toute fâcheuse habitude. Et de cette façon, Ponocratès lui fit oublier tout ce qu'il avait appris avec ses anciens précepteurs, comme faisait Timothée(3) avec ceux de ses disciples qui avaient été formés par d'autres musiciens. Pour mieux y parvenir, il l'introduisit dans des cercles de savants qui se trouvaient là ; le souci de rivaliser avec eux lui développa l'esprit et lui donna le désir d'étudier différemment et de se montrer à son avantage. Puis il le soumit à un rythme de travail tel qu'il ne perdait pas une heure de la journée, mais consacrait au contraire tout son temps aux lettres et au noble savoir. Gargantua s'éveillait donc vers quatre heures du matin(4). Tandis qu'on le frictionnait, on lui lisait quelque page des saintes Ecritures, à voix haute et claire, avec la pro­nonciation convenable. Cet office était confié à un jeune page, originaire de Basché(5), nommé Anagnostes(6). Selon le thème et le sujet du texte, il se mettait à révérer, adorer, prier et supplier à plusieurs reprises le bon Dieu, dont la lecture prouvait la majesté et les merveilleux jugements. Puis il allait aux lieux secrets excréter le produit des digestions naturelles. Là, son précepteur répétait ce qu'on avait lu et lui expliquait

en relation

  • Rabelais, gargantua
    5495 mots | 22 pages
  • Gargantua de rabelais
    2116 mots | 9 pages
  • Gargantua de rabelais
    2539 mots | 11 pages
  • rabelais gargantua
    1928 mots | 8 pages
  • Gargantua - rabelais
    720 mots | 3 pages
  • Le Gargantua - Rabelais
    1112 mots | 5 pages
  • Gargantua - rabelais
    887 mots | 4 pages
  • Gargantua de rabelais
    394 mots | 2 pages
  • Gargantua, rabelais
    523 mots | 3 pages
  • Gargantua rabelais
    776 mots | 4 pages