Race et histoire

684 mots 3 pages
Max Weber est un sociologue, économiste et philosophe allemand qui à laisser des traces remarquables dans la sociologie contemporaine. Il a fait des études supérieures de droit, mais il était intéressé par l’histoire, l’économie, la philosophie et la théologie. Inspiré par ces intérêt, il a écrit “Le savant et le politique”, ”L’étique protestante et l’esprit du capitalisme”, ”Essai sur la théorie de la science”, ”Economie et société” etc. Weber a aussi repris des idées de certains philosophes. Il s’intéresse plus particulièrement à la thèse selon laquelle les sciences sociales dépendent de la science de la culture ou de l’esprit. Il apporte de nouvelle suggestion à ces idées,en stipulant que les sciences sociales ne peuvent être étudié que par des connaissances démonstratives comme celle des sciences de la nature. Weber a sa propre méthode anti-naturaliste qui est caractérisé par la construction des types idéaux. D’après Weber, l’idéal-type représente un tableau idéal, modèle analytique, qui n’a pas pour but de prendre en générale l’action sociale. L’idéal-type consiste des caractéristiques élémentaires et déterminées pour l’action sociale qui ne sont pas un reflet de sa réalité. Il est une méthode abstraite, différente de la réalité. Analogiquement à cela, son but principal est de montrer les différence entre la réalité et le tableau idéal. Tous les comportements irrationnels et affectif représentent des exceptions par rapport à ce qui est logiquement construit avec l’idéal-type. L’influence rationnelle permet de voir dans la réalité comment les éléments irrationnels influencent sur les actions. D’un côté, l’idéal-type permet la découverte des faits historiques et culturels qui aident dans l’explication des phénomènes sociaux. De l’autre côté, il permet la reconstruction des actions sociales déterminées. Dans l’essai “le métier et la vocation d’homme politique”, Weber indique que le pouvoir des politiciens et même ceux des échelons inférieurs, leur donne

en relation

  • Race et histoire
    1722 mots | 7 pages
  • Race et histoire
    775 mots | 4 pages
  • Race et histoire
    2281 mots | 10 pages
  • Race et histoire
    3304 mots | 14 pages
  • Race et histoire
    2437 mots | 10 pages
  • Race et histoire
    2848 mots | 12 pages
  • Race et histoire
    1281 mots | 6 pages
  • Race et histoire
    2057 mots | 9 pages
  • Race et histoire
    418 mots | 2 pages
  • Race et histoire
    391 mots | 2 pages