Raisonnement clinique psy

859 mots 4 pages
Raisonnement clinique Mr M

Monsieur M est un patient psychotique atteint de schizophrénie paranoïde avec une dysthymie. La schizophrénie est une psychose chronique caractérisée par l’association d’un syndrome dissociatif et d’un syndrome délirant. Il a été diagnostiqué à l’âge de 18ans. Le patient a des antécédents de tentative de suicide par IMV. Il a été hospitalisé dans des hopitaux et cliniques, il est suivi au centre de jour depuis 30ans. Le patient souffre d’un syndrome extra pyramidal avec roue denté plus prononcé à gauche c’est à dire qu’il présente l’un des effets indésirables des neuroleptiques (tremblements même signe que maladie de parkinson marche). Il présente aussi des troubles du sommeil, des douleurs dorsales, des mycoses au niveau des plis inguinaux ? et de la bouche. Mr M est divorcé depuis 1985 il a une fille de 35ans qui ne vit pas sur la région et un petit fils. Le patient vit dans un studio dont il est propriétaire qui est sur la propriété de ses parents. Ceux-ci sont décédés, il avait une relation très fusionnelle avec eux. Suite au décès de son père il a été hospitalisé pendant un mois il y a six mois. Mr M a deux frères avec qui la relation est conflictuelle et une sœur avec qui il s’entend bien. Celle ci est une personne ressource. Le patient est en invalidité 2ème catégorie depuis 1990 c’est à dire qu’il est absolument incapable d'exercer une profession. Il est sous curatelle depuis le 4 novembre 2005 et il a une aide ménagère à domicile plus le portage de plateaux repas.

Mr M fume 10cigarettes par jour. A ce jour Monsieur M n’a pas d’idée noire il a besoin de réassurance

Le patient a plusieurs traitements :
-Haldol Decanoas 5amp est un neuroleptique LP indiqué dans certains troubles psychique comme la schizophrénie
-Xeroquel 0-0-0-1 est un antipsychotique
-Atarax (1)-0-0-1 est un anxiolytique pour l’aider à dormir
-Temesta 0-0,5-1-1 est un anxiolytique de la famille des benzodiazépines
-Depamide 2-0-3-0 est un

en relation

  • 02 Psy Le Raisonnement Clinique Infirmier En Psychiatrie Suite
    2029 mots | 9 pages
  • Psy.diff
    1559 mots | 7 pages
  • Virginia handerson
    1625 mots | 7 pages
  • La psychologie en entreprise
    983 mots | 4 pages
  • DÉMARCHE CLINIQUE
    806 mots | 4 pages
  • Ethique en psychologie
    11834 mots | 48 pages
  • Évaluation psychodiagnostique
    16495 mots | 66 pages
  • ue 3.1 raisonnement et demarche clinique infirmière
    1207 mots | 5 pages
  • Psychopathologie
    922 mots | 4 pages
  • Psychothérapie: approche intégrative et éclectique
    9774 mots | 40 pages