Raisonnement juridique, introduction

4578 mots 19 pages
Raisonnement Juridique – Cours 1

Le droit c'est l'instrument privilégié par les hommes dans leur recherche du bien et du juste pour tous et pour chacun. A Rome on avait coutume de dire que le droit est l'art de l’équitable et du bien. Cette formule tirée du digeste a pour intérêt de mettre en avant deux précisions fondamentales qui vont permettre de mettre en avant l'enjeu du cours . Le droit a plusieurs buts. Le digest percevait trois buts pour le droit : vivre honnêtement, ne pas faire de tort à autrui, donner à chacun ce qui lui revient. Le but du droit est donc d'autoriser la vie en société des individus. D'autre part le droit est un moyen d'atteindre ces buts. Pas n'importe lequel, c'est, selon le digeste, un art.Sans cesse tourné vers ces buts le droit est un savoir faire originel auquel des praticiens, des hommes de l'art vont presque inévitablement faire appel pour réaliser ces finalités ou du du moins y tendre pour vivre ensemble en société. Pour cela ces praticiens vont procéder à des distinctions (meubles différents des immeubles), à des oppositions (les personnes et les choses). Ils vont également procéder à des interprétations. Ils vont également procéder à des confrontations de thèses et d'antithèses et suivre pour cela une méthode empirique ancestrale. Cette méthode c'est le droit. Autrement dit ils vont agir dans le cadre d'un ensemble préexistant de règles et de techniques avec plus ou moins de talent et parfois dans un idéal de justice. De bien des façons on peut alors effectivement affirmer qu'ils pratiquent un art.
La pratique de cet art prend essentiellement la forme d'une façon de raisonner propre aux juristes . C'est ce qu'on appelle le raisonnement juridique. L'existence d'un tel raisonnement à laquelle on rajoute l'existence d'un savoir juridique conduit fréquemment à une autre interrogation.. C'est une interrogation dite épistémologique.

Problématique : Si le droit est un art n'est-il pas également voire davantage une science ?

en relation

  • Le raisonnement juridique
    1644 mots | 7 pages
  • Mot du juriste
    4553 mots | 19 pages
  • Droit
    2295 mots | 10 pages
  • le cas pratique
    1149 mots | 5 pages
  • Offices
    316 mots | 2 pages
  • Methodologie cas pratique
    997 mots | 4 pages
  • Rappel méthodologique droit
    2215 mots | 9 pages
  • prise de contact
    5050 mots | 21 pages
  • Dissert
    1398 mots | 6 pages
  • Fac de droit
    6159 mots | 25 pages