Rambouillet histoire

465 mots 2 pages
Armes de Rambouillet

Les armes de Rambouillet se blasonnent ainsi :
Parti à senestre de sable au demi sautoir d'argent, qui est d'Angennes, mouvant de partition, à dextre tiercé en fasce, en un d'or au cerf contourné au naturel, en deux de gueules au bélier d'argent et en trois d'argent au chêne en sinople ; en abime : d'azur à trois lys d'or brisé d'un bâton péri de gueules, qui est de Bourbon, comte de Toulouse.

Le blason de Rambouillet évoque l'histoire et différents aspects caractéristiques de la ville.

La partie dextre (à gauche sur l'image, droite quand on porte le blason) représente les armes (de sable au sautoir d'argent) des anciens seigneurs de Rambouillet, la famille d'Angennes, qui conserva le château pendant près de trois siècles.

La partie senestre (à droite sur l'image, gauche droite quand on porte le blason) évoque divers aspects de la ville, encore actuels :

* le cerf représente le gibier de la forêt de Rambouillet, longtemps domaine de chasse royal puis national, * le bélier fait référence au troupeau de mérinos de Rambouillet importé d'Espagne par Louis XVI, * le chêne symbolise la forêt de Rambouillet elle-même.

L'écusson central est le blason de Louis Alexandre de Bourbon, comte de Toulouse, fils naturel légitimé de Louis XIV et de Madame de Montespan, qui acheta en 1706 le domaine et le château de Rambouillet où il est mort en 1737 (ce sont les armes de France chargées du bâton péri de gueules, symbole de bâtardise).

Ces armoiries auraient été créées par le secrétaire de mairie en 1887[1].
Historique [modifier]

La première mention de l'existence du village de Rambouillet remonte à 768. Elle figure dans la donation de la forêt d'Yveline faite par Pépin le Bref à l'abbaye de Saint-Denis. À cette époque, son nom est Rambolitum, qui donnera Rambolitain, le nom des habitants de Rambouillet.

Le roi François Ier, meurt d’une septicémie le 31 mars 1547 au château de Rambouillet[2].

Le 29 décembre 1783,

en relation

  • Ler 29 2015 2
    1849 mots | 8 pages
  • Jean-phillipe rameau
    313 mots | 2 pages
  • La liberté guidant le peuple
    1018 mots | 5 pages
  • Commentaire compose : lettre 92, le paysan perverti
    3070 mots | 13 pages
  • Les vignobles
    531 mots | 3 pages
  • la construction publique à Rambouillet
    463 mots | 2 pages
  • Sujet d'invention
    602 mots | 3 pages
  • Une séquence de rambo
    1972 mots | 8 pages
  • Déroulement d'antigone de créon
    3614 mots | 15 pages
  • Francois 1er
    306 mots | 2 pages
  • Inscription à rambouillet
    334 mots | 2 pages
  • john rambo, son histoire d'homme malheureux
    346 mots | 2 pages
  • Le neveu de rameau
    1006 mots | 5 pages
  • Les habsbourg
    461 mots | 2 pages
  • François ier et le pouvoir royal
    538 mots | 3 pages