Rapport à l'argent mme bovary

1347 mots 6 pages
Le luxe du monde aristocratique suscite nécessairement chez Emma l’envie mais fait aussi bouillir en elle un sentiment d’injustice .

Au bal de la Vaubyessard, cérémonie sociale de haut vol, Emma s’initie avec éblouissement au grand monde pour la première fois, finissant par le considérer le sien, tout loin qu’il soit de ses origines paysannes. Pour la première fois elle peut concrètement se comparer aux autres dames : « celles qui vivaient toutes heureuses » et se dit « qu’elle en valait bien une autre », ce qui pose évidemment la question du mérite. Ce qui résulte de cette comparaison est une prise de conscience assez aiguë de l’injustice et du mérite.
Ce qui était une « injustice du sort » devient même une « injustice du ciel » et au nom de la justice, Emma qui en fait envieuse, se met à réclamer une répartition plus juste des richesses.
Ainsi la révolte contre « l’injustice de Dieu » sert plutôt à l’assouvissement d’une envie égoïste.

Ces deux mondes vont s’affronter par ailleurs dans le très significatif passage (mal retranscris dans le film de Minelli) où un domestique brise des glaces pour aérer la salon, Emma Bovary aperçoit alors «dans le jardin, contre les carreaux, des faces de paysans qui regardaient» (MB, 83)
La frontière restera ainsi définitivement établie entre ce qu’elle est, une fille de fermier et femme d’un petit officier de santé assez médiocre qui l’a déçue, et telle qu’elle se veut, une femme du monde... Et c’est de la sorte qu’Emma Bovary va essayer désormais de mouler son corps et son esprit tout au long du roman : sur une image d’elle-même qui, en fait, n’est pas complètement nouvelle, car il est vrai qu’Emma Rouault l’avait déjà forgée dans son esprit pendant son adolescence
Emma, appartenant à une classe sociale de petits bourgeois est entrainée vers l'idéologie bourgeoise puisqu'elle est l'idéologie dominante et celle qui attire les désirs de tout le monde. L'aspiration d'un petit bourgeois comme d'un paysan est de laisser

en relation

  • Résumé de madame bovary
    3228 mots | 13 pages
  • Quel portrait peut-on se faire d'emma à partir de ces six extraits du roman madame bovary de gustave flaubert?
    18111 mots | 73 pages
  • Madame bovary
    2778 mots | 12 pages
  • Analyse complète de Madame Bovary
    16900 mots | 68 pages
  • Madame Bovary
    6651 mots | 27 pages
  • Le roman au xixe siecle
    2450 mots | 10 pages
  • les scènes de bal dans les romans
    721 mots | 3 pages
  • Balzac
    2653 mots | 11 pages
  • La fonction d une derniere page de roman
    475 mots | 2 pages
  • Commentaire
    1299 mots | 6 pages