Rapport Annuel Federec 2013

34371 mots 138 pages
Avec le recyclage, notre industrie a de l’avenir

RAPPORT
ANNUEL

2013 u n i t é • r é s e a u • p r o f e s s i o n n a l i s at i o n

2

Edito
Chiffres clés du recyclage
Rapport environnemental
Présentation de la Fédération
Rapport financier
La Commission Sociale et la CPNEFP
ADEC
Quali’Op
Syndicats régionaux
Branches FEDEREC
Les Commissions
Dossiers transversaux
Partenaires de FEDEREC
Contacts

03
04
10
12
16
18
20
22
24
34
58
66
88
90

FEDEREC • Rapport Annuel 2013

1

2



eprésenter nos adhérents et défendre l’intérêt de la profession, auprès des pouvoirs publics et de l’administration, à l’échelle régionale, nationale et européenne, sont des missions essentielles de feDereC. la défense de nos métiers pour que l’identité recycleur et notre activité de recyclage des déchets en matières premières recyclées puissent être reconnues le plus justement possible dans l’économie circulaire et dans la société européenne de recyclage a ainsi émaillé la vie de la fédération tout au long de l’année 2013.

r

l’actualité législative de 2013 nous a ainsi amené à mobiliser nos élus sur le projet de loi relatif à l’économie sociale et solidaire. notre filière industrielle du recyclage est composée d’un tissu de pMe/pMi, eti et grands groupes mais aussi d’entreprises issues de l’économie sociale et solidaire. elle travaille naturellement avec ces dernières, notamment pour favoriser les passerelles entre l’insertion et le contrat à durée indéterminé. avec 83 % des effectifs salariés de nos entreprises en CDi et un recours aux contrats d’insertion qui s’élève à 13 %, nous pouvons affirmer que nos entreprises offrent une passerelle vers l’emploi pérenne. C’est bien l’ensemble de l’activité économique de nos entreprises, implantées sur tout le territoire qui, naturellement, participe à l’essor de bassins économiques locaux. sur le plan social, notre fédération, à travers sa
Commission sociale, est active dans tous les travaux menés par la Branche qui, du reste, est

en relation

  • Capital-risque et CleanTechs
    8614 mots | 35 pages
  • Rse/nre
    27896 mots | 112 pages