rapport de stage assurance ZURIKH

4181 mots 17 pages
Introduction.

L’existence humaine est pleine de risques, et la personne de chacun est a la merci d’événements imprévus : maladies, accidents corporels entrainant parfois et de manière inopinée des invalidités, incapacités de travail, des décès ainsi que des préjudices matériels et moraux qui en résultent pour la victime et ses proches.
D’autres événements frappent l’homme dans ses biens tel que l’incendie, le vol qui peuvent provoquer des dégâts matériels ou des pertes des revenus.
C’est pourquoi l’homme a toujours cherché a se prémunir contre ses risques qui le menace, ce qui a donné naissance a un droit spécifique « le Droit des Assurances », qui a pour objet principal l’indemnisation des victimes et de permettre aux entreprises d’entreprendre en protégeant leurs dirigeants et leurs personnels ainsi que leurs biens.
L’opération d’assurances est régie par la loi 17-99 portant code des assurances et qui est entrée en vigueur le Trois Octobre 2002, elle fixe les règles relatives au contrat d’assurances, aux opérations d’assurances et aux entreprises d’assurances et de réassurances

 Partie 1 :
A. Présentation et organisation « d’assurances El Bahja »
Avant de procéder à la présentation de L’agence D’assurances au sein de laquelle j’ai effectué mon stage, il se voit approprié de donner quelques informations sur la compagnie « Zurich Assurances Maroc »,
«La Zurich Assurances Maroc» est située à 106, rue Abderrahmane Sahraoui – City Park Center 20000 Casablanca, c’est une filiale du groupe suisse « Zurich Financial Services », elle est installée au Maroc depuis 1948 et elle est l’un des plus grands leaders d’assurances et de services financiers dans le monde.
« Zurich Assurances Maroc » dispose d’un réseau de distribution de soixante cinq agences dans les principales villes du Maroc et entretient des relations avec de nombreux cabinets de courtage.
I. Présentation « D’assurances El Bahja »

Sa dénomination sociale est « Assurance El Bahja » située à :

en relation

  • bancassurance
    9856 mots | 40 pages