Rapport de stage

Pages: 23 (5662 mots) Publié le: 28 juillet 2013
Introduction :



La COSUMAR de Sidi Bennour est une entreprise qui fait partie de la branche 10 de la nomenclature marocaine des activités économiques (NMAE). Elle se situe à 3 km au nord de Sidi Bennour, et qui s’étend sur une superficie de 80 Ha (y compris une exploitation de culture de betterave propre à l’usine).
Cette entreprise fait partie de la société mère COSUMAR deCasablanca, le tout sous l’aile du groupe ONA (Omnium Nord Africain).
Construite par les Français le 14 juillet 1968 sous la nomination ‘société anonyme de la sucrerie des DOUKKALA’, cette dernière a démarré le 11 mai 1970 avec une capacité de traitement de 2000 à 2400 tonnes / jour.
L’évolution de la sucrerie de Sidi Bennour dans le temps
|Année|Etapes |
|1968 |Construction |
|1970 |Démarrage ||1986 |Entrée dans le groupe ONA |
|1993 |Fusion avec la sucrerie des Zemamra par la COSUMAR |


L’activité principale de cette usine est de produire du sucre blanc à partir de la betterave sucrière.Jusqu’à 2001 tout le sucre brut produit à Sidi Bennour était destiné à la raffinerie COSUMAR de Casablanca, après il y a eut l’investissement du raffinage sur les lieux de traitement pour donner au sucre blanc.
La campagne actuelle est marquée par le moulage du sucre en forme de pain qui est un projet en cours de réalisation.
Tableau présentant l’évolution dutraitement de la betterave :
|Année |1970 |1976 |1992 |2002 |
|Betterave traitée tonne/campagne |118 000 |320 000 |595 100 |445 596 |
|Betterave traitée tonne/jour |1 439 |3 440 |5657 |5 244 |
|Sucre produit |17 300 (brut) |46 389 (brut) |91 624 (brut) |48 415 (blanc) |
|% de saccharose |18.22 |17.76 |17.71 |16.61 |


Marché :
Local : Sucre granulé (livré à la directioncommerciale COSUMAR Casablanca), mélasse, pellet.
International : mélasse (à travers le port de Jorf Lasfar).
Impact de la sucrerie sur le développement régional :
La création de la sucrerie a contribué dans le développement économique dans la région :
-Création des postes d’emploi (pour les saisonniers, journaliers et les permanents) : donc la diminution du taux de chômage.-Activation du secteur agricole : pour cultiver la betterave qui constitue la matière première pour l’usine et cela en accordant des facilités pour les agriculteurs (COUMAR bénéficie de plus 10.000 Ha de culture de betterave de la région des DOUKKALA).







I- Historique


(Le 14 juillet 1968, création de la société sous la dénomination « Société Anonyme de sucrerie des Doukkala » avecpour objet la construction et l’exploitation de la sucrerie de Sidi Bennour.
La raffinerie de Casablanca a joué le rôle de promoteur.

(Le 11 mai 1970, démarrage de la société avec une capacité nominale de : 2000 à 2400 TB/J.
(Betteraves traités par la compagne 1970 : 118000 T avec une moyenne de 1439 TB/J.
(Richesse  : 18,22 %
(Sucre brut produit : 17300 T.
(Mélasse...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rapport de stage
  • Rapport de stage
  • Rapport de stage
  • Rapport De Stage
  • Rapport de stage
  • Rapport de stage
  • RAPPORT DE STAGE
  • Rapport De Stage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !