Rapport - devenir formateur en cfa

4038 mots 17 pages
PREMIÈRE PARTIE : PRÉSENTATIONS

I.Présentation personnelle

Après des études classiques jusqu'à un BAC G2 (Comptabilité-Gestion), deux voies s'offraient à moi : la Comptabilité-Gestion (par le biais d'un BTS ou d'un DUT) ou l'Informatique de Gestion (par le biais d'un BTS). Après mûre réflexion, mon choix s'est porté sur le BTS Comptabilité-Gestion.

A la suite de ce BTS, mon envie pour la voie Informatique de Gestion était toujours présente. La double compétence me paraissant intéressante à exploiter dans mon futur emploi, je me suis donc naturellement orienté vers le BTS Informatique de Gestion. Parallèlement, je souhaitais entrer dans la vie active le plus rapidement possible. J'ai donc choisi de préparer ce BTS en alternance (en contrat de qualification).

Suite à cela, une première opportunité d'emploi s'est offerte à moi assez rapidement. Commençant mon emploi en intérim, ouvrant sur un CDI, j'ai exercé le métier d'analyste-programmeur au sein d'une Société de Services et d’Ingénierie Informatique (SSII) pendant 3 ans. Je désirais ensuite continuer à progresser. J'ai donc décidé d'intégrer une société en tant que responsable informatique. Au bout de 3 ans, après plusieurs projets menés à bien (« An 2000 », « €uros », etc.), j'ai décidé de changer de vie. Je souhaitais découvrir une nouvelle ville et mener une nouvelle vie, tant professionnelle que personnelle. Je suis donc venu à Paris.

Le secteur de l'informatique à Paris n'offrant pas les mêmes opportunités qu'en province, j'ai orienté mes recherches d'emploi vers ma première voie : la comptabilité, en espérant toujours garder un pied dans l'informatique. J'ai réussi à trouver un emploi « idéal » (du moins sur le papier) : un poste d'informaticien comptable dans un cabinet comptable. Je partageais donc mon temps entre la comptabilité de certains clients du cabinet et la gestion informatique du cabinet.

Parallèlement à mon emploi, j'ai toujours aimé travailler avec un public « en direct ».

en relation

  • Comment « le projet de fabrication » des apprentis dispensés en menuiserie peut-il favoriser l’alternance intégrative ?
    23584 mots | 95 pages
  • CQP boucher
    38192 mots | 153 pages
  • Bts esf
    16422 mots | 66 pages
  • Rapport cfa
    8450 mots | 34 pages
  • leboss
    1669 mots | 7 pages
  • Rapport d'étonnement
    2400 mots | 10 pages
  • Point BTS MAVA
    10878 mots | 44 pages
  • LA CERTIFICATION ISO 9001
    640 mots | 3 pages
  • Prep sequence enseig prof
    8778 mots | 36 pages
  • L'immersion des formateurs
    5894 mots | 24 pages