Rapport lafarge 2008

12700 mots 51 pages
CHIFFRES CLÉS CONSOLIDÉS

1

Rapport d’activité au 31 décembre 2009

1 CHIFFRES CLES 2 ANALYSE DES RÉSULTATS 3 COMPTES CONSOLIDES

PAGE 2 PAGE 4 PAGE 23

LAFARGE | RAPPORT D’ACTIVITÉ AU 31 DÉCEMBRE 2009 | PAGE 1

CHIFFRES CLÉS CONSOLIDÉS

1

1. Chiffres clés consolidés
Le Conseil d’Administration de Lafarge, réuni le 18 février 2010 sous la Présidence de Bruno Lafont, a arrêté les comptes au 31 décembre 2009. Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification est en cours d’émission. Dans les présents rapports et états financiers et dans nos communications aux actionnaires et aux investisseurs, l’expression « résultat d’exploitation courant » fait référence au sous-total « résultat courant avant plus-values de cession, perte de valeur sur actifs, restructuration et autres » dans le compte de résultat consolidé. Ce sous-total exclut donc du résultat d’exploitation les éléments dont le montant et/ou la fréquence sont par nature imprévisibles, telles que les plus-values de cession, les pertes de valeur sur actifs et les charges de restructuration. Même si ces éléments ont été constatés lors d’exercices précédents et qu’ils peuvent l’être à nouveau lors des exercices à venir, les montants constatés historiquement ne sont pas représentatifs de la nature et/ou du montant de ces éventuels éléments à venir. Le Groupe estime donc que le sous-total « résultat d’exploitation courant » présenté de manière distincte dans le compte de résultat, facilite la compréhension de la performance opérationnelle courante, permet aux utilisateurs des états financiers de disposer d’éléments utiles dans une approche prévisionnelle des résultats et d'identifier plus facilement les tendances de la performance financière du Groupe. Par ailleurs, le « résultat d’exploitation courant » est une composante majeure du principal indicateur de rentabilité du Groupe, le retour sur capitaux employés. Ce ratio résulte de la somme du «

en relation

  • Lafarge - rapport de développement durable 2008
    12688 mots | 51 pages
  • Analyse financière groupe lafarge
    6926 mots | 28 pages
  • Lafarge
    8546 mots | 35 pages
  • Lafarge, politique financiere
    3279 mots | 14 pages
  • Lafarge
    5894 mots | 24 pages
  • Analyse concurrentielle
    7159 mots | 29 pages
  • Lafarge
    19276 mots | 78 pages
  • cosumar
    5811 mots | 24 pages
  • Analyse du groupe lafarge
    3212 mots | 13 pages
  • Présentation lafarge 2010
    10919 mots | 44 pages