Rapport stage sbgs

Pages: 14 (3405 mots) Publié le: 21 mai 2012
[pic]


*Vitesse MAXIMALE :
[pic]

Le convoyeur A est encombré, (X1=1, X2=1). Le convoyeur B est libre (Y1, Y2, Y3=0). La soutireuse atteint sa plus haute vitesse, (vitesse «  potentiomètre ») réglable a l’aide d’une consigne externe, selon le type de bouteilles

*Vitesse MOYENNE :

[pic]

Le capteur Y3 du convoyeur B est activé parl’accumulation des bouteilles. En ce point la vitesse de la soutireuse passe progressivement en vitesse ‘jogging’ (vitesse préprogrammé sur le variateur) 

[pic]

Le convoyeur (B) est libre le capteur X2 du convoyeur (A) est active, on passe en vitesse « jogging »


*Vitesse MINIALE :

[pic]

Le convoyeur B est trop encombré pour ne pas arrêter la production, on passeen vitesse « Min » à travers d’une rampe programmable.


[pic]

Le système de régulation prend en compte les capteurs du convoyeur (A) que si aucun capteur du convoyeur (B) n’est active.



*Stop :


[pic]

L’accumulation est trop importante (Y1, Y2, Y3=1) arrêt de la soutireuse.


[pic]





Dans notre formation, le stageest très important car il donne à l’étudiant l’occasion de passer de la théorie vers la pratique et de vivre dans un milieu purement professionnel ce qui est très bénéfique pour lui.


On a passé ce stage de la 2ème année dans la Société des Boissons Gazeuses du Souss. Ce stage était pour nous une occasion d’étudier un thème qu’on nous a proposé : « Régulation de la vitessede la soutireuse à l’aide d’un automate programmable »


Le principe de fonctionnement de l’ensemble est que l’automate reçoit des signaux par des
capteurs électroniques photo cellule pour contrôler la vitesse de la soutireuse via un variateur de
vitesse.




Si l’automatisme reçoit un accueil aussi favorable dans tous lesmilieux et spécialement de
la part des petites entreprises, c’est d’abord et surtout en raison de son évidente simplicité, En effet
sa représentation fonctionnelle, étroitement liées aux évolution de la machine ou de processus, est
particulièrement concise, facile à lire et constitue à la fois un outil de description très facile à
mettre en œuvre, mais aussi et surtout,extrêmement puissant pour aborder l’analyse de systèmes
complexes.






























[pic]


[pic]


[pic]









A- Présentation de la S.B.G.S :

Pendant la seconde guerre mondiale, les premières caisses de COCA COLA ont été importées au Maroc en 1947 par l’armée américaine qui disposait d’un cantine à la ville deTanger, Casablanca, Fès, Oujda, Marrakech, Agadir, et Rabat.

En terme d’investissement, la société COCA COLA a contribué, en 1999, à hauteur de 1,3 milliards de dirhams aux recettes de l’état marocain, soit 1,4 % du total des recettes ; plus de 70.000 emplois dépend de l’activité de Coca Cola au Maroc, soit 0,7 % de l’emploi total du secteur privé ; par ailleurs 72 % de détaillantsinterrogés affirment que la vente des produits Coca Cola est bénéficiant pour leur commerce.

1) Fiche technique :


Raison sociale : Société des Boissons Gazeuses du Sous.
Date de création : 1 Août 1971.
Secteur d’activité : La mise en bouteille et la commercialisation des Boissons Gazeuses et de l’eau de table.
Capital : 30.000.000 DH.
Effectif du personnel : 500 employés dont 80occasionnels.
Taille : 42 000 m2.
Place sur le marché : La première au marché du SUD (monopole).
Notoriété et Image de marque : Très élevée.
Forme juridique : Société Anonyme.
Siège social : Km 12, route Marrakech, zone industrielle, TASSILA Agadir.
N° Registre de commerce : 93/340.
N° Patente : 48763705.
N° Identification Fiscale : 251131.
N° C.N.S.S :1483643.
PDG: M. AMSROUY HADJ...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rapport sbgs
  • Rapport de stage
  • Rapport de stage
  • Rapport de stage
  • Rapport de stage
  • Rapport De Stage
  • Rapport de stage
  • Rapport de stage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !