Rapport N 1 CDCamadou

1644 mots 7 pages
REPUBLIQUE DU NIGER
ONG CDC NIGER Convergence pour le Développement Communautaire
Arrêté N° 005/MISPD/DGAPJ/DLP du 05/01/12
BP: 2719 Niamey-NIGER
Cell: 96214421/93 21 44 21
E-Mail: cdcniger@yahoo.fr

Rapport sommaire mensuel N°1 d’encadrement des travaux Cash For Work dans le département d’Ayorou commune rurale d’Inates

*OBJET : Encadrement travaux Cash For Works dans le département d’Ayorou
* ATTRIBUTTAIRE : ONG/CDC NIGER
* MONTANT : 7 696 000 Francs CFA
* FINANCEMENT : Crédit IDA 4920 NE

Février 2014

Contexte et justification
L’insécurité alimentaire est devenue au Niger, un problème de fond et une donnée quasi-permanente, avec un déficit céréalier structurel aggrave par une incapacité financière des populations d’avoir accès aux produits vivriers du fait de leur extrême pauvreté. La classification des personnes par rapport a l’insécurité alimentaire est fondée sur une analyse des trois dimensions de la sécurité alimentaire : la disponibilité, l’accessibilité et l’utilisation des produits alimentaires. Les résultats indiquent que malgré une amélioration certaine, environ 2 ménages sur 10 font face à un type d’insécurité alimentaire sévère ou modérée.
La vulnérabilité des ménages les plus pauvres est d’autant plus accentuée que le pays, en plus de son environnement physique et socio-économique défavorable, est confronte à des conditions climatiques extrêmes et des sécheresses récurrentes. Pour répondre à ces chocs, les ménages ont recours à des stratégies de survies négatives telles que la vente prématurée du bétail, ce qui augmente leur vulnérabilité aux crises alimentaires à venir.
Dans ce contexte, la réduction de la vulnérabilité à l’insécurité alimentaire est une priorité essentielle du gouvernement du Niger, qui s’appuie traditionnellement sur des interventions ponctuelles dans le domaine des filets sociaux pour apporter une réponse rapide aux crises. Les thèmes lies à la protection sociale et aux filets de sécurité sociaux sont

en relation