Rapport

280 mots 2 pages
Chapitre II : bouleversement et instabilité économiques (1914- 1939)
I- Un grand bouleversement (1914- 1918)

I – L’économie de guerre
La guerre 1914-1918, qui marque une rupture dans l’histoire politique et économique, n’est pas immédiatement perceptible, lorsqu’elle éclate entre une douzaine de pays. Aussi, ne fut prévue aucune orientation vers l’économie de guerre.
A- Les premières mesures

1) Mobilisation des hommes pour une guerre de courte durée

- Absence d’inquiétude quant la production économique ou à usage militaire ;
- Retrait de plusieurs millions d’hommes de la productiontrouble de la vie économique considérée comme temporaire (la vision étant toujours de courte durée)
- Fermeture :
• de plus de la ½ des entreprises françaises,
• Près de la ½ des entreprises allemandes,
• Le 1/3 des entreprises britanniques.
Paradoxalement, on compte, fin 1914, 3 millions de chômeurs dans les 3 pays
2) Des mesures économiques timides

- Fermeture des Bourses en vue de limiter les spéculations ;
- Instauration des cours forcés sur les billets non gagés sur l’or ;
Le commerce international fonctionne d’une manière semi-normale.
3) Mise en place progressive d’une économie de guerre 5 objectifs :

- La mobilisation de la main d’œuvre. Cet objectif s’avère difficile à réaliser à cause de la contradiction entre les besoins de mobilisation de la quasi-totalité des hommes adultes et les besoins de l’économie ; d’où l’appel aux ouvriers qualifiés et ingénieurs ;
- L’orientation de la production vers la guerre ;
- La priorité est accordée à la production de biens répondant aux besoins nécessaires de la population civile. Etant donné les difficultés que rencontre la production agricole , on pense à l’instauration du ravitaillement ;
- On se préoccupe de la préservation de la paix sociale par le maintien du niveau des salaires et de la

en relation

  • Le rapport
    874 mots | 4 pages
  • Les rapports
    672 mots | 3 pages
  • Rapport
    957 mots | 4 pages
  • Rapport
    5002 mots | 21 pages
  • rapport
    3436 mots | 14 pages
  • Rapport
    422 mots | 2 pages
  • Rapport
    4177 mots | 17 pages
  • Rapport sur moi
    426 mots | 2 pages
  • Rapport
    2922 mots | 12 pages
  • rapport
    1920 mots | 8 pages