rapport

Pages: 118 (29334 mots) Publié le: 15 janvier 2014
Histoire des théories de la communication

CHAPITRE I : LES PERES FONDATEURS.
Les pères fondateurs des sciences sociales n’ont pas ignoré le problème des médias. Au 19ème siècle, les médias représentent un grand phénomène social, c’est également l’instrument du pouvoir politique. Dans toute la première partie du 20ème siècle les médias vont entrainer la théorie des effets directs. C’est unethéorie qui s’inquiète de la manipulation des individus par les médias. Le totalitarisme, les guerres renforcent cette inquiétude. Ce qu’il s’est dit au 19ème siècle a été oublié. L’oubli de ces théories et les guerres engendrent une vision caricaturale de la dynamique des relations sociales.
Les deux grands pôles de réflexion sont les US et l’Europe. Pour les US le cours sera basé sur ce qu’onmontrés les chercheurs. Ils ont perçus la communication comme quelque chose de central dans le monde contemporain.
Cette vision du monde pessimiste a attribué aux médias le rôle de « bouc émissaire ». Cela n’a pas favorisé l’implantation d’une tradition de recherche. Cela a repoussé toutes les réflexions sur les médias en Europe. Il a fallu attendre les années 60 pour qu’une réflexion sur lesmédias se fasse. Années 60 : mouvement contre culturel, évolution des mœurs, mutation sociétale. Les sociologues s’intéressent à ce changement sociétal. Celui-ci est accompagné par les médias. Les années 60 sont aussi l’émergence de la culture jeune.
Au 19ème siècle, la révolution industrielle a induit un exode rural qui se dirige vers les sites urbains & industriels. La société devient industrielledonc urbaine, c’est une mutation importante. C’est un phénomène perceptible dans les réflexions en France et en Allemagne. F. Tonnies (1855-1936) qui définit en 1887 la communauté rurale qui est fondée sur des relations de solidarité qui s’oppose avec la communauté urbaine basée sur l’échange. La différence entre ces deux communautés est le salariat.
Selon Durkheim la révolution industrielledésancre les populations de leurs racines géographiques, culturelles, sociales. La révolution détruit les particularismes locaux, restructure la société. Double révolution : industrielle & politique. Elles sont liées aux mobilités sociales, spatiales et culturelles. C’est une situation paradoxale, car les individus sont complémentaires sans le savoir.

Sociétés traditionnelles
Sociétésindustrielles

Solidarité mécanique (individus dépendant du travail de la terre)

Contrôle social immédiat (autorégulation)
Normes méta sociales (importance de la religion)

Solidarité organique (individus complémentaires & différents)

Montée de la laicité
Anonymat des villes
Perte de la structure de l’état social qui assurait le contrôle


C’est une société de masse qui se caractérise par ladisparition des groupes primaires (entourage : famille, amis), disparition des communautés locales. Ce qui va permettre la socialisation sont les institutions bureaucratiques. Les grandes institutions remplissent un rôle de socialisation (par exemple : le service militaire), les syndicats sont également un lieu de socialisation, née l’AIT (association internationale des travailleurs). Dans unmaintien de la cohésion sociale émerge le corporatisme d’état et les rassemblements volontaires. L’émergence des moyens de communication de masse, c’est la presse. Saint SIMON appelle les moyens de communication de masse : la presse & les moyens de transport (à savoir le train). Les moyens de communication de masse mettent les individus en relation (annonces, articles pour la presse). Cela induitquelque chose de paradoxal : les individus sont interdépendants sans en avoir conscience. L’innovation est qu’il est possible d’être en relation avec des gens que l’on ne connait pas, pourtant le gens sont de plus en plus étrangers les uns aux autres que les croyances collectives sont dissoutes et rien ne viens les remplacer.
La deuxième moitié du 19ème siècle voit se développer la presse...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rapport
  • Rapport
  • Rapport
  • Rapport
  • Rapport
  • Rapport
  • Rapport
  • Rapport

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !