Rapport

Pages: 12 (2969 mots) Publié le: 30 juillet 2013
Université de Sousse Office de la Marine

Institut supérieur Marchande et des Ports de Sousse

de transport et de la logistique

[pic] [pic]Filière : Licence fondamentale en transport et



Logistique





Elaboré par :

Mlik Imen

Année universitaire : 2012/2013





Dédicace



[pic] A mes parents pour leurs sacrifices et leur soutien moral et financier.

[pic] A mes professeurs pour la formation qu’ils m’ont assurée.

[pic] A mon encadreur pour sa compréhension et sa bienveillance.

[pic] A tous ceux qui m’ont encouragé en guise de reconnaissance et de respect.





Remerciement

Au cours de mon stage , j’ai rencontré un grand nombre des personnes qui mont beaucoup appris aussi bien au niveauprofessionnel qu’au niveau des relations humaines avec la clientèle.

C’est pour quoi je tiens à remercier:

Tout d’abord au directeur du port Mr LAAMIRI CHOKRI , qui m’aide à bien m’intégrer au sein de l’équipe et me guide durant le stage.

J’adresse également mes remerciements à toute personne qui facilité mon intégration et qui m’a témoigné un intérêt si minime soit-il en vue de rendre mesconnaissance plus saignantes et plus pertinentes pour la vie professionnelle.

Je tiens à remercier enfin, toute l’équipe pédagogique de l’institut supérieur de transport et de logistique de Sousse.





SOMMAIRE

◊ Introduction générale

Chapitre1 : présentation générale

Chapitre 2 : Présentation du port de Sousse 

I. Caractéristiques techniques.

II.organigramme du port de Sousse :

*) Les Différents Départements du Port de Sousse  .

-A. La division capitainerie 



-B. Division Exploitation


-C. Service administratif et informatique 



-D. Division Technique 



Introduction

Aujourd'hui, avec la mondialisation et le besoin d'échange de plus en plus récursif entre les nations, ont dirigé l'économie surl'aire côtière à travers le transport maritime qui assure l'essentiel des échanges internationaux. L'essor est remarquable au niveau du volume des marchandises transportées par voie maritime accompagné de la spécialisation des navires, le gigantisme naval et la modernisation des ports. En 1914, ce volume était de 250 millions, 600 millions en 1938, 1 milliard en 1960, 3 milliards en 1975 et 6,5milliards de tonnes en 2004 MARCADON, 1990). Par conséquent, on ne peut se passer des ports pour recevoir les pondéreux et les vrac. Ceci pour avouer que les ports sont les infrastructures les mieux indiquées pour supporter les grands trafics. De plus, les trafics des marchandises des ports ont des incidences non négligeables sur l'économie des nations et en particulier sur les villes portuaires.Le transport maritime en Tunisie joue un rôle important dans le renforcement de l’activité économique du pays. Le volume des échanges commerciaux avec l’extérieur est absorbé par les ports commerciaux de la Goulette, de Radés, de Bizerte, de Sousse, de Sfax, de Gabès, de Zarzis et le terminal pétrolier de la Skhira. Placés sous la gestion de l’Office de la marine marchande et des ports, cesports assurent à eux seuls 96 % du commerce extérieur tunisien.

A travers ce stage effectué à l’Office de la Marine Marchande et des Ports, direction port de Sousse, je vais mettre l’accent sur une présentation générale de la société et de ses attributions ainsi qu’une présentation du port de Sousse.

Dans un deuxième chapitre, je vais présenter les différents départements de la direction du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rapport
  • Rapport
  • Rapport
  • Rapport
  • Rapport
  • Rapport
  • Rapport
  • Rapport

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !