Rationalisation des activités sociales

1953 mots 8 pages
Introduction 2
I. La rationalité selon Max Weber 2 a. Les types d’activités sociales 2 b. Domination, obéissance et légitimité 3
II. La rationalité dans les sociétés occidentales 3 a. Les affinités du capitalisme moderne avec l’éthique protestante 3 b. Le capitalisme est une organisation rationnelle 4 c. La bureaucratie est un idéal-type 4
III. Les limites de la rationalité selon Weber 5 a. La rationalité limitée de Herbert Simon 5 b. Les dysfonctionnements de la bureaucratie 5
Conclusion 5

Introduction

A la fin du 19ème et au début du 20ème siècle, les sociétés du monde sont en pleine transformation. La tradition et les mythes religieux laissent la place à des techniques scientifiques comme la comptabilité. Ces changements bouleversent l’ordre social. Pour Weber, la rationalité est au cœur de ce « désenchantement du monde ». C’est dans ce contexte qu’il pose les fondements de la sociologie compréhensive : « une science qui se propose de comprendre par interprétation l'activité sociale et par là d'expliquer causalement son déroulement et ses effets. »[1]. Dans ses travaux sur « le processus de rationalisation des activités sociales », il se propose d’appréhender les motifs subjectifs et les intentions à l’origine des activités sociales des individus. Ses recherches font triompher la rationalité dans l’organisation du monde moderne et particulièrement dans les sociétés modernes occidentales, symbole de l’extension de la rationalité en finalité. Dans une première partie, nous aborderons l’analyse de la rationalité dans la pensée wébérienne. Puis, nous nous intéresserons à son développement dans les sociétés modernes occidentales. Enfin, nous étudierons les limites de la rationalité Wébérienne.

La rationalité selon Max Weber

1 Les types d’activités sociales

Si l’action est à la base de la sociologie compréhensive, il est nécessaire de préciser les caractéristiques d’une activité sociale. Une activité est

en relation

  • Rationalisation des activités sociales selon weber
    1642 mots | 7 pages
  • La rationalisation des activités sociales selon weber
    942 mots | 4 pages
  • La rationalisation des activité sociales selon max weber
    496 mots | 2 pages
  • Max weber
    3042 mots | 13 pages
  • Weber et la rationalisation du travail
    2793 mots | 12 pages
  • Weber bac
    339 mots | 2 pages
  • Introduction au droit public
    2403 mots | 10 pages
  • Max weber
    1512 mots | 7 pages
  • Enseignement de spécialité : max weber et la rationalisation des activités
    1304 mots | 6 pages
  • Rationalisation des activités
    907 mots | 4 pages