Ray ban campagne never hide

Pages: 15 (3545 mots) Publié le: 19 février 2012
«NEVER HIDE», Ray Ban

Table des matières

Introduction 4

1. Entreprise Ray Ban 5

• Concurrence 5
• Produits 6
• Demande 7
• Distribution 7

2. Campagne de communication 8

• Médias utilisés 9

3. Analyse de la publicité Tomatina 11

• La copy stratégie 11
• L’approche sociologique 13
• Approche iconique et sémantique 14

Conclusion 16

Introduction

Dans lecadre de notre projet de communication commerciale, nous avons décidé d’étudier une campagne publicitaire de la marque Ray Ban, car celle-ci renouvelle souvent sa campagne. Nous avons choisi d’analyser la campagne « Never Hide » » 2011, puisqu’elle représente Ray Ban depuis 2007.

Tout d’abord, nous présenterons brièvement l’entreprise avec sa concurrence et son mix-marketing. Puis, nousétudierons la campagne de communication « Never Hide », pour ensuite déboucher sur l’analyse de la publicité Tomatina, élément principal de la campagne.

Entreprise Ray Ban

En 1853 débarqué de son Allemagne natale, John Jacob Bausch, jeune opticien de formation, arrive aux USA et rencontre l'américain Henry Lomb. Ensemble ils fondent Bausch & Lomb (aujourd'hui leader mondial enophtalmologie médicale et optique).
Progrès et US Air Force, seront les deux facteurs qui feront la réussite de la marque encore en gestation à cette époque :
Son premier modèle Aviator, destiné aux pilotes de l'armée des USA est créé en 1921.
Seize ans plus tard, la marque Ray Ban est lancée sur le marché.
En 1953 sort le modèle iconique Wayfarer.
En 1999 la marque Ray Ban est rachetée par lasociété italienne Luxottica, leader mondial de la lunetterie.
Aujourd’hui, la marque est présente sur tous les continents pour toucher un plus grand nombre d’individus.
Elle va présenter par la suite sa campagne de communication « NEVER HIDE » pour la saison printemps-été 2011.
L'entreprise Ray Ban appartient à Luxottica Group, qui est aussi son annonceur.

Concurrence

Le groupeLuxottica, numéro un mondial des montures de lunettes moyen et haut de gamme, possède également Oakley, Vogue, Persol, Oliver Peoples, Arnette et REVO. Les marques sous licence du groupe comptent Bvlgari, Burberry, Chanel, Dolce & Gabbana, Donna Karan, Polo Ralph Lauren, Prada, Salvatore Ferragamo, Tiffany et Versace.

Par ce rachat, la société renforce sa présence dans les lunettes de soleil haut degamme et bat les autres candidats comme Polaroïd et Safilo. « Avec elle, Luxottica ajoute l'une des plus prestigieuses marques de lunettes de soleil au monde à son portefeuille ».
Cet accord a permis à la société Bausch & Lomb de poursuivre ses objectifs stratégiques pour devenir le leader mondial dans les soins pour les yeux.
L'entreprise Luxottica voit son chiffre d'affaire augmenterd'années en années. Entre 2010 et 2011, celui-ci a augmenté de 13,8% et s'élève actuellement à 5,798 millards d'euros.

Les concurrents de Ray Ban

|Fabricant |Chiffre d'affaire |Marques |
|Safilo |1,08 milliards d'euros |Gucci,Dior, Diesel, Giorgio Armani, Emporio |
| |(+ 6,8% par rapport à 2009) |Armani, Hugo Boss, Carrera, Marc Jacobs, Yves |
| | |Saint Laurent, Pierre Cardin, Stella McCartney,|
| ||MaxMara, Boucheron, Oxydo, Oliver, Valentino, |
| | |JLO, Balenciaga |
|De Rigo |963 millions d'euros (+21% par rapport à 2009) |Givenchi, Celine, Escada, Chopard, Jean Paul |
|...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ray ban
  • Ray ban history
  • Ray ban publicité
  • Etude de la marque ray-ban
  • Ray ban présentation oral
  • Ray ban analyse swot
  • Stratégie qualité ray ban. théo et cédric
  • banner

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !