Raymon et le cid

307 mots 2 pages
La nuit était proche, et le ciel se couvrait de gros nuages noirs. Le Cid boudait toujours dans son coin, et Raymond dirigeait le Gueule d’amour en regardant au loin. Une pluie assez forte s’abattait sur le toit. Ils commençaient tout deux à avoir un petit creux, quand le Cid se leva.
- T’es calmé ? lança Raymond, sans tourner la tête. Un petit gargouillis provenant de l’estomac du Cid lui répondit. Il tourna la tête et vit le chien qui le regardait, l’air de dire « je t’en pris ! ». Comme s’il avait compris, Le Rouge lui répondit:
- Le jeune a toujours pas pointé l’nez. Si ça te dit, on peut faire une p’tite pause. Le Cid, qui maintenant avait le regard joyeux, sauta vers son maitre et lui lécha le bras. Raymond ralentit le moteur, et installa un petit tabouret. Il y déposa la poule, et une bouteille de vin. Il versa un fond de paquet de croquettes dans la gamelle du Cid, et de l’eau fraiche dans une autre. Ils mangèrent, tout en dirigeant lentement le trente-huit mètre sous la forte pluie. Après avoir fini la poule, Raymond versa les os dans la gamelle de son compagnon. Le Cid le remercia avec petit regard doux. Raymond accéléra dans la nuit noire jusqu'à l’écluse suivante. Le Hollywood ne s’était toujours pas pointé, et Raymond était heureux. Bientôt, Ils arrivèrent à la 22. Raymond amarra le Gueule d’Amour sur la rive.
- Aller, viens le Cid ! On a mérité un peu de repos ! Demain ça va être une dure journée, si on veut pas que le gamin nous passe devant.
Le Cid leva les yeux au ciel: Il dormait presque à longueur de journée ! Mais il était fidèle à son maitre, alors Raymond dit Le Rouge, et le Cid descendirent dormir. Il leur restait un

en relation

  • Coller
    1701 mots | 7 pages
  • Chretiens des premiers siecles
    16819 mots | 68 pages
  • Ca des maires
    14890 mots | 60 pages
  • 800012
    8379 mots | 34 pages
  • article jaquou le croquant
    27720 mots | 111 pages
  • francais aide sur l'argumentation
    54650 mots | 219 pages