Rbaran

Pages: 9 (2073 mots) Publié le: 5 juin 2013
BARAN ROJDA TCPT G1
FAUCHON

Paris.



ECONOMIE DROIT N°3 : Petites et Moyennes Entreprises

[pic]










Sommaire







1) Présentation de l’entreprise : 3

2) Définitions des PME : 4

3) Introduction : 4

I) Présentation des activités : 5
1. Qu’est-ce que FAUCHON Réceptions ?
2. Qu’est-ce que la Réception pour FAUCHON ?Pourquoi avoir souhaité
Se développer sur la Côte d’Azur ?
3. Quels sont les objectifs de FAUCHON Réceptions Côte d’Azur ?


II): Les forces et faiblesses: 6
1. La production
2. Les finances
3. Le marketing
4. La stratégie de produit 

4) Conclusion : 8













1) L’ENTREPRISEInformations générales

|Raison sociale |FAUCHON |
|Chiffre d'affaires 2003 |29 141 227 € |
|Dirigeants |6 dirigeant(s)|
|Adresse |26 PL DE LA MADELEINE |
| |75008   PARIS 8 |
|Téléphone|01.70.39.38.00 |
|Forme juridique / Date de création |SA par action simplifiée à associé unique, Créé en 1983 |
|Capital Social |8.000.000 € |
|SIREN|326-315-462 |
|SIRET |326-315-462 00019 |
|APE |4729Z / Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé |Dirigeants

|Président |M DUCROS Michel  (11/05/1949) |
















2) Définitions des PME :

Il n’existe pas de définition unique de la PME. Les critères retenus diffèrent selon les textes législatifs ou réglementaires instituant des dispositifs d’aide en direction desPME.
En France, in avait, depuis l’après-guerre, l’habitude de considérer comme PME les entreprises comptant moins de 500 personnes. Une recommandation de l’Union européenne du 3 avril 1996 clarifie la situation : sont considérées comme PME les entreprises ayant moins de 250 salariés, lesquelles sont déclinées en « micro-entreprises » (0 à 9 salariés) , « petites entreprises » (10 à 49 salariés), « moyenne entreprises »( 50 à 249).




3) Introduction


En 1885, un jeune normand, Auguste Fauchon, vient tenter sa chance à Paris. Il s’installe sur le marché de la Madeleine où il vend des fruits et des légumes qu’il fait venir de Normandie.
L’année suivante, il ouvre une épicerie fine toujours place de la Madeleine. Le succès est immédiat.

L’entreprise va très vite s’agrandiret être présente sur d’autres cœurs de métiers liés à l’alimentaire. Fauchon devient à la fois épicier, traiteur, pâtissier, boulanger, caviste…
Fauchon ouvre également un salon de thé et exporte même ses produits à l’étranger.

La société est connue et reconnue de tous notamment pour la qualité de ses produits.

De nos jours, l’entreprise connaît d’importantes difficultés financières. De...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !