Rdfhjhhjhj

Pages: 2 (459 mots) Publié le: 3 janvier 2015
Du Repentir (3e livre, Chap. 2)

Intro :
Ce passage appartient à la 3ème édition des Essais publiée par une amie, Mlle de Gournay, après la mort de Montaigne. Plus qu'une morale, comme le titredes chapitres (de l'amitié, de la vanité, de l'institution des enfants...) pourrait le faire croire, les Essais constituent davantage un art de vivre. En quoi ce passage peut-il témoigner à la fois del'oeuvre dans son ensemble et situer l'auteur dans son époque et dans le courant littéraire humaniste?

I - Un individu universel :

Iloppose son individualité à celle des autres (« le peuple »,« je »)
Il n'est pas un modèle mais un exemplaire d'humanité (« chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition »)
Le refus d'être un modèle s'explique non par de la modestie mais parl'impossibilité d'être quelque chose d'immuable dans un monde par nature instable (« le monde n'est qu'une branloire pérenne »). il reprend la doctrine du philosophe grec de l'Antiquité Héraclite : « rienne subsiste, rien ne demeure jamais identique ».
Dans un monde où actionet agitation sont parfois confondues, la sagesse réside parfois chez les plus humbles (« Je propose une vie basse et sanslustre.. »).



II – Un homme en quête de la sagesse

D'emblée, Montaigne se situe dans le courant humaniste et le refus de l'enseignement didactique (« Les autres forment l'homme, je le récite »)Le monde etant en perpétuel mouvement la vérité ne peut être fixe et inuable. Dire la vérité c'est dire le changement (« je ne contredis...je ne la contredis point »). Se contredire c'est refuser dese fixer dans un état définitif » (« mon âme est toujours en apprentissage et en espreuve »))

III – L'aspect religieux

- Il s'agit ici d'une réflexion sur un thème majeur de la religionchrétienne : le Repentir.
Pour l'auteur on ne peut pas rejeter comme étranger un péché ou un vice faisant partie intégrante de notre personnalité car se serait rejeter cet « autre moi-mesme ».
Montaigne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !