Realiste vs romantique

928 mots 4 pages
Les romanciers réalistes ont bien souvent une vision cynique de l’amour qui est contraire à l’idéalisation de ce sentiment par les romantiques. Analyser comment, dans les extraits «Comme ça avait été facile» et «Nous nous aimons» la relation amoureuse est radicalement opposée. Où d’un coté le romantisme accorde de l’importance à l’art, à la rêverie, sources spirituelles et à la sensibilité, le réalisme l’accorde aux matériels, à la science et cherchent à tout prix représenter la réalité de leur époque telle qu’elle est, crue et froide sans artifice. Le 19e siècle est marqué par ces deux courants littéraires forts opposés. On le remarque d’ailleurs par deux extraits, soit l’un romantique tirer de la pièce de théâtre On ne badine pas avec l’amour d’Alfred de Musset parue en 1834,«Nous nous aimons» et l’autre tiré d’une œuvre réaliste de Guy de Maupassant , le roman Bel-Ami,1885 «Comme ça avait été facile.» Or, les romanciers réalistes ont bien souvent une vision cynique de l’amour qui est contraire à l’idéalisation de ce sentiment par les romantiques. D’ailleurs, l’ampleur consacrée aux relations amoureuses par les deux courants est radicalement opposée, tout comme le style d’écriture diverge en soi.

Tout d’abord, l’importance accordée aux relations amoureuses par les deux courants littéraires diffère énormément .En effet, les deux courants n’ont pas la même valeur en ce qui a trait aux sentiments éprouvés pour symboliser la relation amoureuse. Pour les réalistes, ce sont les sens qui sont mis en valeur. Les désirs charnels et personnels sont là pour combler un vide émotionnel qui ne va pas du tout avec la définition qu’on se fait de l’amour. Ces sentiments sont plutôt superficiels et donnent une illusion de l’amour. Or, dans l’extrait «Comme ça avait été facile», le personnage de Bel-Ami joue le rôle parfait du comédien touché par cet amour superficiel, l’amour des sens : «Tout coup il sentit remuer son pied. Elle avait fait un mouvement, un

en relation

  • Madame bovary, flaubert
    5075 mots | 21 pages
  • Education Sentimentale
    890 mots | 4 pages
  • Réalisme
    263 mots | 2 pages
  • Fiche sur le 19è siecle
    398 mots | 2 pages
  • Francais
    3938 mots | 16 pages
  • Commentaire de l'isolement d'alphonse lamartine
    4277 mots | 18 pages
  • Notes de cours introduction aux modernités
    6522 mots | 27 pages
  • La tirade des non merci. cyrano de bergerac
    811 mots | 4 pages
  • Rien
    1759 mots | 8 pages
  • Cours musique et société
    4296 mots | 18 pages