Recit fantastique

901 mots 4 pages
Devoir d’invention,
Nouvelle fantastique

C’était un soir de janvier 1970, cette année là, l’hiver était très rude, en raison de fortes chutes de neige l’accès à mon village était devenu impossible. Depuis deux ans j’habitais dans un village perdu des hautes Alpes, je n’avais jamais vu de chute de neige de cette envergure. Je logeais dans une ancienne station de ski qui était bien mal isolée, faute de moyens, je devais me contenter de ce bien. En face se trouvait une taverne où je me rendais tous les soirs depuis bientôt deux semaines. À quelques maisons d’ici se trouvait un ancien hôpital. Après la guerre il ferma, pour des raisons jusqu’à lors inconnus.

Ce soir là j’étais allez à la taverne et depuis plusieurs jours je remarquais qu’une femme était assise toujours à la même place et s’en allait exactement à la même heure chaque soir, en direction de cet hôpital désaffecté. Je décidais donc ce soir de venir lui parler. C’était une vieille femme de 70 à 75 ans ayant des cheveux noir pâle comme abîmée par le temps. Elle était vêtue d’une robe noir vétuste, et d’un voile de soie noir comme pour ainsi monter qu’elle était en deuil. Elle possédait aussi une bague au doigt, qui, je suppose devait-être celle de son mariage. Mais une chose m’intriguais, cette femme, aussi froid qu’il faisait dehors, portait une robe. Soudain cette femme se mit à me parler et me dis en me prenant la main :
- « Il est mort n’est ce pas ? »
Ça main était glacée et un sentiment de mal être me prit. Ne connaissant pas son histoire et ne sachant pas quoi lui répondre je me tus.
Voyant que je ne lui répondais pas, elle partit en pleurant. Aussitôt je me levai de table pour allez voir le patron, pour peut-être en savoir un peu plus sur cette femme aussi mystérieuse qu’elle soit. J’appris ainsi qu’elle était veuve d’un blessé de guerre, mort dans des circonstances inconnues dans cet hôpital sinistre.

Le lendemain, après avoir passé une nuit blanche, à cause d’une tempête de

en relation

  • Les recits fantastique
    1888 mots | 8 pages
  • Récit fantastique
    315 mots | 2 pages
  • Le récit fantastique
    1215 mots | 5 pages
  • Un récit fantastique
    476 mots | 2 pages
  • récit fantastique
    450 mots | 2 pages
  • Récit fantastique
    963 mots | 4 pages
  • Récit fantastique
    1075 mots | 5 pages
  • Recit fantastique
    1297 mots | 6 pages
  • Récit fantastique
    442 mots | 2 pages
  • Récit fantastique
    721 mots | 3 pages