Recopier. Copier/ coller

519 mots 3 pages
« Vanités des vanités,tout n’est que vanité » Cette phrase dite au Moyen-Age par un Ecclésiastique, annonce l’ère dominante des Vanités. Tout commence en Grèce antique, les vanités sont une figure emblématique du temps quipasse puis au Moyen-Age elle prend une tout autre ampleur mais on garde le sens originel, époque où le temps religieux domine, les vanités sont caractérisés par un crane qui signifie la mort mais lecrane n’est pas le seul symbole de ce mouvement, bien d’autre objet avec des significations précises symbolisent la vanité des hommes ; ainsi, livres, sablier, instruments scientifiques, de musique,bougie, fleurs, caractérisent l’inutilité du savoir, de la richesse et des plaisirs d’ici-bas. La Vanité est une catégorie particulière de la nature morte, elle est très répandue en Hollande à l’époqueBaroque, ce

BENAMOR Lycée GEORGE SAND
AliaSession 2014
1S1
Vanité par BA_Alia, janv. 2014 | 6 Pages (1276 Mots) | 1 Vu

_____________________________________________________________________________________

Définition : vanité, nom féminin
Sens 1 Caractère de ce qui n'a pas de sens, futilité [Littéraire].
Sens 2 Orgueil. Synonyme importance Anglais vanity
Sens 3 Style de nature morte né en Hollande dénonçant l'insignifiance de la vie sur Terre [Peinture]. Ex On retrouve plusieurs vanités dans ce tableau de maître. Anglais Vanitas

_______________________________________________________________________________

Cet autoportrait comporte plusieurs nom : Vanité au portrait, Vanité, nature morte avec portrait d’un jeune peintre. C’est une huile sur bois de 1651 par le peintre néerlandais David Bailly né en 1584 et mort en 1657 à Leyde (actuels Pays-Bas), non loin de la région d’Amsterdam. Elle est actuellement exposé au Stedelijk Museum de Leyde.

Leyde est à l’époque une ville concurrente d’Amsterdam sur le plan économique et celui de la production artistique. David Bailly a été portraitiste à Amsterdam. Souvent dans

en relation

  • WOAW
    524 mots | 3 pages
  • Copier coller
    283 mots | 2 pages
  • L'introduction à excel
    5827 mots | 24 pages
  • Lilou
    295 mots | 2 pages
  • Le plagiat
    868 mots | 4 pages
  • Utilisation excel
    10707 mots | 43 pages
  • Corrgié s3
    1342 mots | 6 pages
  • Cours excel
    9117 mots | 37 pages
  • Initiation à calc
    2188 mots | 9 pages
  • Le plagiat et le travail universitaire
    1455 mots | 6 pages