Recourir au language est ce renoncer à la violence?

685 mots 3 pages
Dissertation : Le langage, est ce renoncer à la violence ? Elle est ce qui nous permet de vivre en communauté, grâce à elle nous avons évolué et avancé ensemble, mais est ce que le langage permet de renoncer à la violence ? Le fait de parler permet-il de calmer le jeu ou a-t-il l’effet inverse ? Je vous montrerai que dans de nombreux cas, le langage engendre la violence mais qu’il peut s’avérer être pacifique dans d’autres cas.
Premièrement, l’harcèlement moral est une forme de violence. L’harcèlement moral est le fait d’opprimer une personne en utilisant la parole. On peut penser que ce n’est pas une violence à « l’état physique », mais cette forme de violence peut s’avérer tout aussi dévastatrice. Nombreux ont été les élèves qui ont subit un harcèlement journalier de leurs camarades de classe, et certains, désespérés, ont même été jusqu’au suicide ! Ou encore les femmes qui sont harcelé par leurs patrons, elles finissent par devenir paranoïaque. C’est comme attaché un loup à sa patte et le regarder se la rongée. Pour ces raisons l’harcèlement morale peut être pris pour de la torture, seul un homme inconscient ou sadique peut pousser un autre à se suicider.
Ensuite, certaines paroles ont tué des gens, ce n’était peut être pas de l’harcèlement morale mais il suffit parfois de quelques mots pour bouleverser la vie d’un homme. Lorsqu’un patron dit à son employé : « tu es viré » ceux ne sont peut être que 3 mots mais ces 3 mots changent complètement la vie d’un homme certaines personnes arrivent à se redresser et trouvent un autre travail, mais d’autres tombent profondément et ne se relèveront jamais jusqu'à ce qu’il meurt. Un ordre est l’utilisation du langage par un supérieur qui dicte une action, cette action a parfois pour but : la violence. Donc la parole n’a peut être pas pour but de tuer mais l’Homme est imprévisible et fragile.
De plus, certaines paroles vexantes entrainent la violence. L’Homme étant imprévisible, il peut répondre à la parole par la

en relation

  • Nouvelle x de l'heptaméron
    4468 mots | 18 pages
  • Litterature africaine
    9980 mots | 40 pages
  • Le ku klux klan
    7673 mots | 31 pages
  • interculturelle
    10876 mots | 44 pages
  • Theories sur la securite
    69175 mots | 277 pages
  • violence
    104841 mots | 420 pages
  • esthétique de la postmodernité
    28971 mots | 116 pages
  • Théorie de l'art sociologique
    64560 mots | 259 pages
  • Libertés public
    12918 mots | 52 pages
  • exposé sous l'orage
    173721 mots | 695 pages