Recours

546 mots 3 pages
D / Recours contre les décisions de l’assemblée 1) Qualité pour agir
Seuls les copropriétaires opposants ou absents (pas les abstentionnistes) lors de l’assemblée peuvent contester les décisions qui ont été prises. Il n’est pas nécessaire qu’ils démontrent avoir subis un préjudice ni les tiers ni les locataires ne peuvent remettre en cause une décision de l’assemblée. Ils pourront cependant demander réparation du préjudice au titre de la responsabilité civile délictuelle. 2) Délai pour agir
L’action en contestation doit être introduite dans un délai de 2 mois à compter de la notification des décisions (cette notification est faite par le syndic par lettre recommandée AR dans un délai de 2 mois à compter de la tenue de l’assemblée.
II / Le Syndic
A / Désignation du syndic
Le syndic est désigné par l’assemblée des copropriétaires à la majorité de l’art 25. Le renouvellement de son mandat s’effectue dans les mêmes conditions.
Personnes habilitées à exercer la fonction de syndic. Toute personne physique ou morale peut être syndic. Attention : s’il s’agit d’un syndic professionnel, il doit être titulaire de la carte professionnelle imposée par la loi Hoguet. Ce n’est pas le cas lorsque le syndic non professionnel est propriétaire d’un lot dans l’immeuble que son mandat soit ou non bénévole.
B / Durée des fonctions du syndic
L’assemblée désigne librement la durée mais il ne peut excéder 3 ans.
Le mandat du syndic prend fin : * A l’arrivée du terme : le syndic est donc démis de ses fonctions jusqu’à la décision de l’assemblée qui peut décider soit de renouveler son mandat soit de le remplacer. Les actes d’un syndic resté en fonction de la durée prévue sont nuls et il ne peut recevoir de rémunération. * En cas de démission * En cas de révocation : la révocation peut intervenir à tout moment sur décision de l’assemblée des copropriétaires (si la révocation intervient sans motif précis, le syndic peut obtenir des dommages et intérêts.

C

en relation

  • Recours
    4329 mots | 18 pages
  • Recours en manquement
    2991 mots | 12 pages
  • Le recours aux principes
    1476 mots | 6 pages
  • Le recours en carence
    1982 mots | 8 pages
  • Le recours en justice
    4236 mots | 17 pages
  • Les recours administratifs
    991 mots | 4 pages
  • Le recours en annulation
    13153 mots | 53 pages
  • Les voies de recours
    447 mots | 2 pages
  • Les voies de recours
    2502 mots | 11 pages
  • Droit de recours
    478 mots | 2 pages