Reflet d'acide

Pages: 11 (2708 mots) Publié le: 17 mars 2013
Reflets d’Acide – Episode 5
“Le Bivouac…tion !”
(par JBX)

NARRATEUR :
Ils étaient forts, ils étaient beaux, ils sentaient bons le sable chaud... (OHHHH !)
De leur vertu et de leur gloire, on captivait les auditoires, (AHHH !)
Les bons, les braves et les cœurs purs, suivaient en chœur leurs aventures (Ahhh !) Au firmament des âmes aimées, leur nom brillait d'un feu sacré... (Whoua !)WRANDRALL : Quelle présentation ! C'est vraiment émouvant.
ZARAKAÏ : ah ça pour sûr, c’est gouleyant
ZEHIRMHANN : cela m'a semblé fort surprenant...
ENORIEL : Moi j'ai trouvé ça très pertinent !
TRICHELIEU : Quel préliminaire… pénétrant… gssss
NARRATEUR : Ah merde ! (arrêt brutal de la musique)
WRANDRALL : quoi ?!
NARRATEUR : C'est vous ?
WRANDRALL : ben oui c'est nous !
ZEHIRMHANN : qui veuxtu que ce soit d’autre ?
TRICHELIEU : Pourquoi cet air déconfit ?
ENORIEL : et pourquoi cet air contrit ?
ZARAKAÏ : et pourquoi cet air con, dit ?
NARRATEUR : parce que je me suis planté d'histoire, ça se voit pas ?
ZARAKAÏ : Allons bon !
NARRATEUR : ... je reprends tout depuis le début...
ZEHIRMHANN : cette intro m'étonnait... le doute transpirait...
ENORIEL : pourquoi vouloir changer,c'était bien inspiré !
TRICHELIEU : je soupire à l'idée que ce soit expiré...
WRANDRALL : j'appréhende le fait que ça puisse empirer...
ZARAKAÏ : Arrêtez de causer comme des empaffés ! Toutes ces rimes en « é » commencent à m'emmerder !!!
TRICHELIEU : Mais toi aussi mon cher : ne fais-tu point des vers sans en avoir trop l'air ?!
ZARAKAÏ : TOI Le clerc, TA GUEULE !
TRICHELIEU : oh... maisquelle vulgarité...ce nain !
ZARAKAÏ : Continue de m’insulter et je vais te décalotter !
TRICHELIEU : gloups…

NARRATEUR : L'équipe des bras cassés continuait son expédition à la… CON...
ZARAKAÏ : ah ouai... ça change... là...
WRANDRALL : on sent bien la différence de ton...
En : Espèce de narrateur de bas fond !
ZEHIRMHANN : Je préférais l'autre introduction...
TRICHELIEU : Passez del'épique au pathétique... ça me rend apathique.

NARRATEUR : Ah ahah AH ! Au sortir de la grotte de l'Herpès écorché, la nuit vint à tomber... il leur fallut chercher un endroit adapté afin de bivouaquer !…
WRANDRALL : on campe, hein ? J'ai sommeil !
ZEHIRMHANN : bien sûr ! Cherchons une clairière pour installer le camp...
TRICHELIEU : ici, ça me semble très bien !
ENORIEL : mais non... ici c'esttrop pentu !
TRICHELIEU  : c'est vrai !
(bruit d’estomac) ZARAKAÏ : j'ai faim !
WRANDRALL : Faut qu'on s’arrête... je suis fatigué...
ZEHIRMHANN : D'accord... mais il faut trouver une clairière... ok ?
TRICHELIEU : ici, ça me semble très bien !
ENORIEL : mais non ! Regarde ! Y a que des ronces ici !
TRICHELIEU  : c'est vrai !
(bruit d’estomac) ZARAKAÏ : j'ai super faim !
WRANDRALL :Bordel, j'en ai marre, je suis épuisé, lessivé !
ZEHIRMHANN : On a compris, merci ! Faut juste trouver un lieu pour camper...
TRICHELIEU : ici, ça me semble très bien !
ENORIEL : non mais t'as de la merde dans les yeux ?! tu vois pas que c'est
marécageux ?!
TRICHELIEU  : c'est vrai !
(bruit d’estomac) ZARAKAÏ : Oh… j'ai la dalle !!!
WRANDRALL : J'en ai ma claque ! Il faut qu’on campe !!!ZEHIRMHANN : Eh ben tu campes sur tes positions et t'ARRETE DE GUEULER ! OK ?
TRICHELIEU : ici, ça me semble très bien !
ENORIEL : mais NON bordel ! Y a que des... caillasses ici !
TRICHELIEU  : c'est vrai !
(bruit d’estomac) ZARAKAÏ : Nom d’une CROUPIASSE ! MOI JE VEUX BOUFFER !
(petite musique distinguée)

NARRATEUR : après une montée fantasque vers les cieux éthérés de la vulgarité, legroupe découvrit avec joie un lieu fort adéquat !
WRANDRALL : enfin !... J'en ai plein les bottes ! Installons-nous !
ZEHIRMHANN : Ok ! Moi, je commence à monter le camp.
TRICHELIEU : à monter qui ?
ZEHIRMHANN : grrrrr
TRICHELIEU : euh... Ah ! Mon thé, qui est excellent, n'attend plus que d'être mis dans de l'eau chaude...
ZEHIRMHANN : tu t'en sors... bien...
TRICHELIEU : euh... je trouve...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le reflet
  • Le Reflet
  • le reflet
  • Le reflet
  • Le reflet
  • Le reflet
  • Le reflet
  • Le reflet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !