Refus d'obéissance de jean giono

934 mots 4 pages
Cette dissertation porte sur un extrait du roman Refus d’obéissance de Jean Giono

Publié en 1937, Refus d’obéissance est un roman autobiographique de Jean Giono. Celui-ci a été soldat dans l’armée française durant la guerre 1914-1918 et, vingt ans plus tard, est encore profondément marqué par ses souvenirs de guerre. On peut donc se demander quelle vision de la guerre a le narrateur à travers un récit autobiographique. Pour cela, nous verrons d’abord que nous avons affaire au témoignage d’un soldat, puis nous étudierons le rôle de la nature dans la mise en relation du passé et du présent, et enfin nous montrerons que ce texte traite des effets de la guerre sur l’homme.

Le récit de Jean Giono est un témoignage de soldat. En effet, il a fait la guerre 1914-1918 en tant que combattant français. Des mécanismes de l’armée lui sont restés, comme celui de citer précisément son rang : « j’ai été soldat de deuxième classe » de « la 6ème compagnie » de « la 27ème division » « dans l’infanterie », « dans des régiments de montagnards ». Son capitaine, M.V, et lui-même ont développé une relation forte : « j’aimerais qu’il lise ces lignes ». Il se met alors à employer le « nous » : « nous avons fait les Epargnes (…) » car son capitaine est le seul repère fixe qu’il ait, sachant que tous les autres soldats étaient tués et immédiatement remplacés. Il se rappelle précisément tous les lieux où il a combattu, des lieux où des combats dangereux et acharnés se sont déroulés, et insiste en créant une accumulation sur le fait qu’il a vécu beaucoup de batailles terribles : « les Epargnes, Verdun-Vaux (…) le Kemmel ».
Il raconte les évènements vus de l’intérieur et la façon dont il les a ressentis, en tant que soldat de l’armée française : « la 6ème compagnie a été remplie cent fois et cent fois d’hommes ». On comprend qu’il a eu l’impression de voir défiler une multitude de soldats, vies éphémères qu’il faut aussitôt remplacer par des « hommes frais ». Il insiste en répétant

en relation

  • Jean giono refus d'obéissance
    1348 mots | 6 pages
  • Refus d obeissance
    621 mots | 3 pages
  • Giono
    1358 mots | 6 pages
  • bon,jour c est moi
    761 mots | 4 pages
  • Biographie de jean giono
    357 mots | 2 pages
  • Giono
    2719 mots | 11 pages
  • Jean giono
    998 mots | 4 pages
  • Jean giono biographie
    3261 mots | 14 pages
  • Giono
    821 mots | 4 pages
  • B2_Le_Hussard_sur_le_Toit_Grece
    4429 mots | 18 pages