Regards croisés sur le cinéma

3902 mots 16 pages
-------------------------------------------------
INTRODUCTION – Regards croisés sur le cinéma

Nous allons montrer dans cette introduction qu’un phénomène peut être étudié sous différents angles : l’angle économique, l’angle sociologique et l’angle politique.
Nous verrons que toutes ces approches sont complémentaires.
Pour illustrer cela, nous allons étudier un phénomène : le cinéma.
En effet, le cinéma n’est pas seulement un loisir. Il mobilise des entreprises, des acteurs, des maquilleurs, des machinistes, des créateurs d’effets spéciaux,…
Le cinéma fascine tous les publics, mais d’abord les plus jeunes et les citadins. Il peut déranger le politique ou s’en mêler.
Enfin, le cinéma peut être au centre d’un enjeu : la sauvegarde d’une production locale face à la toutes puissance des studios d’Hollywood.

I. L’approche économique du cinéma
Quel est le regard de l’économiste sur le cinéma ?

Document 1 du poly : L’animation – de Kirikou aux Triplettes
-question 1 : comment mesure-t-on le succès d’un film ? Quelles sont les 3 grandes composantes du chiffre d’affaires d’une société de production ?
Le succès d’un film se mesure au nombre d’entrées en salles, puis au nombre de vidéos ou DVD vendus.
Le chiffre d’affaires d’une société de production se répartit donc entre les recettes en salles, les recettes réalisées par la vente de DVD ou de produits dérivés, mais aussi de la vente de droits de diffusion aux chaînes de télévision.
-question 2 : quelles sont les sources de financement d’un film d’animation ?
Les chaînes de télévision préachètent au moment du tournage du film le droit de le diffuser ensuite sur leurs écrans.
Les sociétés de production se servent des recettes réalisées sur les précédents films pour financer un nouveau projet.
Les pouvoirs publics, enfin par l’intermédiaire du Centre national de cinématographie peuvent soutenir la création culturelle en proposant notamment une avance sur recettes.

Document 2 : La

en relation

  • Histoire du cinéma français
    1662 mots | 7 pages
  • Communication non verbale
    16680 mots | 67 pages
  • Projet marketing
    33978 mots | 136 pages
  • Dossier politique de comm 2
    3150 mots | 13 pages
  • Théatre
    7689 mots | 31 pages
  • Sujet d'invention
    927 mots | 4 pages
  • Les mots - extrait "le portrait du grand-père"
    1125 mots | 5 pages
  • Philo
    1581 mots | 7 pages
  • Violence télévision
    576 mots | 3 pages
  • La culture et le cinema moderne
    736 mots | 3 pages