Regards portés sur le développement du brésil, au travers le prisme de l’organisation du mondial 2014 et des jo 2016

Pages: 15 (3617 mots) Publié le: 2 septembre 2013
REGARDS PORTÉS SUR LE DÉVELOPPEMENT DU BRÉSIL, AU TRAVERS LE PRISME DE L’ORGANISATION DU MONDIAL 2014 ET DES JO 2016

***
Dans son livre, « Le Brésil, Terre d’avenir », qu’il écrit en 1941 depuis son exil à Rio, Stephane ZWEIG décrit le Brésil comme un pays idyllique promis au plus beau des futurs. Alors qu’il a quitté avec désespoir une Europe déclinante et déchirée par la Guerre dont il ypense la grandeur définitivement perdue, ZWEIG nous dépeint les richesses culturelles, géographiques, géologiques, économiques et humaines d’un Brésil qui demain, il en est sûr, sera l’avenir du progrès et de la civilisation. Cette perception d’un Brésil doté de toutes les richesses n’est pas nouvelle dans l’esprit des Européens. Dès 1501, Amerigo VESPUCI, avait pris conscience en longeant la côtebrésilienne du Nord au Sud que cette terre constituait un nouveau et 4ème continent habité « par un plus grand nombre de peuples et d’animaux qu’en notre Europe, ou qu’en Asie ou bien qu’en Afrique ». La promesse d’un Brésil Grand parmi les Grands a été sans cesse renouvelée et sa concrétisation reportée depuis que ZWEIG en avait eu la préscience en 1941. Il aura fallu attendre le milieu des années1990 pour que véritablement le Brésil devienne la grande puissance auquel la prédisposent toutes ses richesses. Les années 90 marquent en effet le réveil du Géant latino-américain. Depuis près de 20 ans, le Brésil bénéficie d’une certaine stabilité économique et financière, qui se fonde en premier lieu sur le renforcement de son cadre macroéconomique. Sur le front social, les progrès sontcriants, avec une nette diminution de la pauvreté et des inégalités. La lutte contre l’extrême pauvreté a été mise au premier rang des priorités gouvernementales. Depuis 1993, le Brésil a enregistré une baisse forte et continue des inégalités, fruit conjugué d’un marché du travail performant et d’une politique de redistribution efficace. Le taux de pauvreté a ainsi été réduit de moitié entre 1990 et2010. 6ème puissance économique mondiale avec un PIB de 2 510 milliards de dollars, les prévisions de croissance de son PIB 2013 sont de 4%. Depuis 2010, le taux de chômage est demeuré à un niveau historiquement faible compris entre 5,7% et 6,7 %. C’est dans ce contexte d’aisance économique et tout auréolé de son statut de nouvelle puissance mondiale que le Brésil a, au moyen d’une importanteopération de communication internationale et d’un lobbying débridé auprès des décideurs institutionnels du CIO et de la FIFA, réussi à décrocher l’organisation des deux plus importantes manifestations sportives 1 Cyrille THITÉCA - Executive MBA 2012-13
REGARDS PORTÉS SUR LE DÉVELOPPEMENT DU BRÉSIL, AU TRAVERS LE PRISME DE L’ORGANISATION DU MONDIAL 2014 ET DES JO 2016

mondiales : la Coupe du Monde deFootball, en 2014, et les Jeux Olympiques de 2016 qui se tiendront à Rio. Ces événements gigantesques sont des publicités exceptionnelles pour les pays hôtes qui sont exposés aux mass-média internationaux et qui accueillent pour ces occasions des millions de touristes. C’est ainsi que pendant le Mondial 2010, le ministère de l'intérieur sudafricain recensait plus d'un million de touristes étrangersprésents dans le pays. En 2006 pour la Coupe du Monde organisée en Allemagne, la FIFA avait estimé à plus de 33 milliards (effectifs cumulés) les téléspectateurs ayant vu les matchs retransmis dans 205 pays différents. Dès lors, l’organisation de ces événements majeurs apparait comme un immense défi à relever pour le Brésil qui souhaite à l’instar de la Chine en 2008 montrer à la face du Mondetoute sa puissance. Le paradoxe, selon l’institut d’opinion brésilien «Datafolha», est que si 90% des Brésiliens considèrent la coupe du Monde et les Jeux Olympiques comme des événements importants pour leur pays, ils considèrent à près de 80% que l’organisation de ces événements représente un risque : Celui de voir le Brésil échouer là où deux autres BRICS, la Chine et l’Afrique du Sud ont...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Projet jo rio 2016
  • Rio jo 2016
  • Au Brésil, un nouveau regard économique
  • Quel(s) regard(s) porter sur la décennie révolutionnaire ?
  • Développement mondial et développement durable
  • Le brésil à l'échelle mondiale
  • AMP Plaquette 2014 2016 1
  • developpement du tourisme au bresil

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !