Relation entre l'ame, l'esprit, et le corp

8667 mots 35 pages
Comment comprendre la relation entre l’âme, l’esprit et le corps ?
Descartes a profondément marqué la pensée occidentale avec un mode de pensée reposant sur le dualisme corps/esprit. Sa postérité immédiate a dû affronter un problème resté sans solution claire, celui de la relation corps-esprit. Spinoza reprochera à Descartes de ne pas respecter le principe des idées claires et distinctes et trouvera très obscure l’hypothèse de la glande pinéale, comme jonction de l’esprit et du corps. Cependant, la séduction spontanée de la pensée duelle est telle que nous avons tendance à l’emprunter de manière systématique, sans pouvoir y échapper, ni parvenir à la dépasser, ce qui nous met en butte avec des oppositions artificielles et une manière toute aussi artificielle de vouloir les surmonter. Il est intéressant de noter que très souvent la pensée traditionnelle, pour penser l’être de l’homme, préférait à la dyade corps/esprit, la triade âme-esprit-corps. La logique du trois-en-un est bien plus souple que celle de la dualité. Nous avons vu qu’elle se rencontre partout dans le domaine le plus subtil de la relation. Dans le domaine des relations sublimes, rien de ce qui existe n’a de contraire, ce qui est se donne dans une manifestation où l’intériorité vient s’exprimer dans l’extériorité dans une solution de continuité. Comment comprendre la relation entre l’âme, l’esprit et le corps ? En quoi l’âme se distingue-t-elle de l’esprit ? En quoi l’esprit constitue le lien entre l’âme et le corps ?
* *
*
A. De l’extériorité physique à l’intériorité consciente L’approche objective de la science moderne nous a habitué à la démarche consistant à partir de l’extériorité physique pour appréhender la nature de l’intériorité. Cependant, il est douteux qu’une approche objective puisse jamais ressaisir la subjectivité, qui est justement un plan non-physique. Ce n’est que dans une ontologie qu’il est possible de définir le corps, de donner toute sa mesure à la dimension

en relation

  • La religion
    2388 mots | 10 pages
  • Management de la marque
    1427 mots | 6 pages
  • Conscience
    4669 mots | 19 pages
  • Nietzsche, par delà bien et mal
    7783 mots | 32 pages
  • Dossier marketing strate gique
    8599 mots | 35 pages
  • Les fleurs du mal : justification du péché d'exister
    12384 mots | 50 pages
  • Histoire de la danse
    5270 mots | 22 pages
  • Cas ipl
    11372 mots | 46 pages
  • LA POSTERITE DES DIALOGUES DE GREGOIRE LE GRAND
    11383 mots | 46 pages
  • Francais
    8949 mots | 36 pages