Relation soignant soigné

Pages: 6 (1324 mots) Publié le: 9 avril 2011
C’était le mercredi 2 février, le jour de la chandeleur, où les crêpes étaient faîtes pour le goûter à l’Ehpad (Etablissement d’Hébergement pour personnes âgées dépendantes) où je travaillais de 13.30 h à 21 h. Après la relève, j’allais voir une de mes patientes prise en charge depuis le début du stage. J’essayais donc de la convaincre à venir manger les crêpes au réfectoire avec les autresrésidents. Dans ces antécédents, cette dame présentait une surdité partielle importante droite et gauche, n’était pas appareillée et de ce fait, avait tendance à se replier sur elle-même. Il était environ 14 heures, je frappais à sa porte, j’entrais. Me B se trouvait sur son fauteuil dans sa chambre, les volets montés, le soleil éclairait son lit et illuminait les cadres de photos de ses petitsenfants et arrières petits enfants posés sur la table de nuit. Les lunettes sur le nez, elle s’était assoupie. Je ne voulais pas la surprendre car elle avait aussi une cardiopathie. Je ressortais et attendais une dizaine de minutes. Le temps passé, je frappais à nouveau à sa porte en insistant afin qu’elle puisse m’entendre.
Me B « - Entrez ». Me B avait tendance à crier (surdité).
Moi «- Bonjour Me B» dis-je avec le sourire. « Vous êtes réveillée ? »
Me B « - Oh, c’est toi, t’es revenue ! Je suis contente de te voir, t’as mangé ? »
Je pouvais voir un large sourire, des yeux d’un bleu étincelant et des rides d’expressions très prononcées.
Moi « - Oui, je commence mon travail. Je suis venue tout à l’heure mais vous vous étiez endormie dans votre fauteuil. »
Me B « -Hein! qu’ est-ce que tu dis, j’entends pas. C’est malheureux çà …. »
Elle hausse les épaules et me sourit à nouveau. Je me rapprochais à nouveau d’elle, lui demandais de m’asseoir sur son lit et répétais ce que je venais de lui dire. Dans sa chambre, Me B regardait la télévision sans écouter le son du fait de son handicap et de la gêne que cela pouvait occasionner chez les autres résidents.
MeB « - Ah oui ! Je me suis endormie dis donc !!! C’est que çà m’a fait du bien, je préfère rester sur le fauteuil je suis bien là. »
Moi « - Savez-vous que c’est la chandeleur aujourd’hui, les animatrices vont faire des crêpes pour le goûter ! Et si vous le souhaitez vous pouvez y participer ? Je sais que vous aimez çà, nous en avons déjà parlé. »
Madame B hoche la tête et me dit :
Me B «je n’ai pas compris… C’est embêtant, je te fais répéter à chaque fois…. C’est pénible tu sais ? » (Sourire)
Moi « Ce n’est pas grave. Votre surdité vous handicap énormément ?
Je répétais ce que je venais de dire, tout en reformulant.
Moi « L’équipe soignante va faire des crêpes aujourd’hui et si vous le souhaitez, vous pouvez y participer ».
Me B « - Ah ! Les crêpes, oh oui c’est bonles crêpes. » (Ton enjoué, visage rieur)
Moi « - Vous descendrez alors ? »
A ce moment là, quelqu’un frappe à la porte. (Silence)
Me B « - Venez ! Oh ! C’est mon frère et ma belle sœur.» (Surprise)
Je me mettais debout, je regardais Me B, ses yeux étaient étincelants de bonheur, sa famille venait la voir.
La Belle sœur « - Oh excusez-nous, nous ne savions pas qu’il y avait quelqu’un avecelle ? »
Moi « - Ce n’est pas grave, je discutais avec Me B de l’activité de l’après midi au foyer et lui proposait de venir faire les crêpes. » (Sourire)
Me B « - Non ma petite, je ne veux pas laisser mon frère et ma belle sœur, ils sont venus me voir, je reste là. »
Moi « - Is peuvent descendre aussi, je vous installerais tout les trois à une table et vous pourrez manger les crêpes tousensemble. »
Me B « - Non, je ne veux pas, tu sais pourquoi ? Je préfère rester dans ma chambre avec ma famille. » (Ton explicite)
Je regardais Me B, lui faisait un signe de la tête pour lui dire que j’avais compris.
Moi « - Comme vous voudrez Madame B, je passe tout à l’heure. A plus tard. »
Me B « Oui c’est çà à plus tard ma petite. » c’est comme cela qu’elle m’appelait depuis le début...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Relation soignant-soigné
  • Relation soignant-soigné et psychose
  • Relation soignant-soigné
  • Risque de la relation soignant soigné
  • relation soignant soigné
  • Relation soignant / soigne
  • La relation soignant soigné
  • La relation soignant-soigné

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !