Relations intergroupales et partitions sociales des professionnels en charges des multirécidivistes

Pages: 34 (8500 mots) Publié le: 21 février 2011
Mémoire Master 1 psychologie sociale P. CASTEL & M-F. LACASSAGNE

PROJET SPIP/SDAT
La représentation des professionnels sur les multirécidivistes

Thi Mai Anh NGUYEN
Année 2009/2010

Résumé : Une saturation des prisons de plus en plus importante a obligé les différentes institutions en charges des personnes condamnées, à être plus vigilantes. Malgré une rigidité pénale, la violence et larécidive se trouvent être des problèmes d’actualité. Les institutions du Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) et de la Société Dijonnaise d’Aide par le Travail (SDAT) côtoyant tous les jours ces sujets pensent avoir puisé dans toutes leurs ressources les diverses solutions et ont maintenant fait appel à la psychologie sociale pour tenter d’améliorer leurs actions. Lareprésentation sociale de ces personnes violentes peut agir sur leurs comportements lorsqu’ils se trouvent dans une position d’identité menacé. Le passage à l’acte peut être l’objet d’une recherche d’identité positive. L’objectif de cette étude est de comprendre et montrer comment les professionnels en charge de ces « ingérables » les placent dans leurs discours. Et en résulter la partition sociale quisous-tend leurs relations lorsqu’ils sont face à l’ingérable. Nous nous intéresserons à comprendre dans quel situation les personnes délinquantes sont violentes et plus tard dans quels cas elles récidivent. Pour ce faire, nous nous concentrons sur l’image qu’ont les professionnels qui sont amenés à côtoyer régulièrement les délinquants, c'est-à-dire les professionnels du SPIP, de la SDAT, de la policenationale et de la médecine/psychologie afin de saisir leur impact sur la personne violente. Nous nous attendions à voir une partition de type hiérarchique pour la police nationale et de type oppositive pour la SDAT. Nous nous attendions aussi à observer des différences dans le discours et son contenu selon l’appartenance professionnelle. Résultats : Les résultats nous montrent que la policenationale s’exprime effectivement sur un statut hiérarchique plutôt élevé et place le sujet en position inférieur. Tandis que la SDAT a un discours où ils se positionnent en « bon » alors que les sujets sont considérés comme « mauvais ». Lorsque le sujet se retrouve en situation identitaire menacée, il peut se conduire de façon violente pour retrouver une identité sociale positive et donc socialementplus acceptable. Mots-clés : Violence, récidive, SPIP, SDAT, Médecine/Psychologie, Police Nationale, représentation sociale, partition sociale, ingérable, identité sociale.

1

REMERCIEMENTS

Je tiens à remercier toute l’équipe pédagogique de Sciences Humaines de Dijon et les intervenants professionnels responsables de la formation psychologie sociale, pour avoir assuré la partie théoriquede celle-ci. Et plus particulièrement à Monsieur CASTEL, directeur de mémoire, qui m’a suivi tout au long de cette première année de master.

Je remercie également Monsieur JEBRANE pour l’aide et les conseils qu’il m’a apporté pour la rédaction et les résultats statistiques de cette recherche.

Je tiens à remercier tout particulièrement et à témoigner toute ma reconnaissance aux personnessuivantes, pour l’expérience enrichissante et pleine d’intérêt qu’elles m’ont fait vivre durant cette année au sein de la Police Nationale, l’Antenne Médicale et l’hôpital de la Chartreuse de Dijon : Madame PHILIPPON, chef du service de sécurité de proximité, pour la confiance, l’aide, le soutien et l’écoute qu’elle nous a accordée dès notre arrivée au sein de la structure.

Messieurs PONS,MALTAVERNE et SEROT, médecin et psychiatres, pour nous avoir accordé toute leurs confiance ; pour le temps qu’elles m’ont consacré tout au long de cette période. L’ensemble du personnel de la Police Nationale, l’antenne médicale et l’hôpital de la Chartreuse pour leur accueil chaleureux et leurs coopérations professionnelles tout au long de cette année.

2

SOMMAIRE
INTRODUCTION GENERALE...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Charges sociales
  • Les charges sociales
  • Relation professionnelles
  • Les relations professionnelles
  • Relation social
  • Relation sociale
  • Relation sociale
  • Les relations sociales

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !