Relations internationales

1010 mots 5 pages
Les opérations de seconde génération se sont développées après 89 dans un contexte où on se préoccupe beaucoup des conflits intra étatiques qui se sont développés après la guerre froide. Lutte contre la prolifération de l’arme nucléaire portée essentiellement sur les conflits est ouest. Ensuite l’ONU se penche sur les conflits inter étatiques dans les pays du sud. Les opérations seconde génération sont développées au moment même du conflit, leurs mandats sont donc beaucoup plus ambitieux mais aussi moins précis. Leurs composantes nouvelles sont la sécurisation des opérations humanitaires. Les programmes Désarmement Réinsertion Démobilisation visent à permettre et à favoriser le retour à la vie civile des combattants. Le retour à la vie civile est une question complexe notamment dans les pays où les conflits civils ont organisé des groupes qui ont pu se battre contre des personnes de leur village et de leur famille.
Ensuite, les opérations dites de troisième génération, depuis le début des années 90 et leurs échecs (Rwanda 94, Somalie…). Ces opérations combinent l’imposition et la consolidation de la paix et cherchent à participer à la reconstruction de l’état. Cela signifie les DDR mais aussi participer à des programmes de réforme de l’état comme « réforme du secteur de la sécurité RSS » pour restructurer les forces armées d’un pays (armée, police, gendarmerie, douanes), réforme du système de justice. Au final, l’ONU se voit confer des missions de plus en plus larges et diverses, de s’impliquer de façon croissante dans des actions civiles. Au-delà des fonctions militaires traditionnelles, cela concerne les affaires politiques les droits de l’homme, les affaires juridiques et judiciaires Le résultat est que ces missions de maintien de la paix sont plus couteuses, plus compliquées, plus dangereuses, mais aussi plus controversée. Il ne s’agit plus d’organiser un cessez-le-feu mais de s’impliquer au cœur de la situation complexe. Elles sont soumises à de fortes

en relation

  • Relations internationales
    4065 mots | 17 pages
  • Relations internationales
    5100 mots | 21 pages
  • Relation internationales
    2514 mots | 11 pages
  • Relation international
    9313 mots | 38 pages
  • Les relations internationales
    3266 mots | 14 pages
  • Relations internationales
    4516 mots | 19 pages
  • Relations internationales
    3167 mots | 13 pages
  • Les relations internationales
    47453 mots | 190 pages
  • Relation international
    13711 mots | 55 pages
  • Relations internationales
    3922 mots | 16 pages