rené Daumal

Pages: 2 (293 mots) Publié le: 30 août 2014
Bonjour à tous et encore tous mes vœux pour cette nouvelle année.
Mon téléphone portable ayant très mal supporté le séjour en métropole je n’ai pas pu vousprévenir du report de notre instruction mensuelle et vous prie de m’en excuser.
Je vous propose de nous retrouver mardi prochain chez moi à 18 heures 30.
Pour biendébuter l’année voici un texte de René DAUMAL qui servira de support à notre entretien :
 
                             René Daumal (1908-1944).
 
Oeuvres : La GrandeBeuverie, Le Mont Analogue, Le Contre-Ciel, Le Grand Jeu.
 
Le Mont Analogue est considéré comme son chef-d’œuvre ; ses dons de poète s’y unissent à ceux dupenseur. Il le commence en juillet 1939 à Passy au cours de son séjour pour tuberculose et meurt à Paris le 21 mai 1944 sans pouvoir achever son roman initiatique. Onretrouve dans ses papiers cette note qui résume ce qu’il voulait peut-être dire encore :
 
Je suis mort parce que je n’ai pas le désir,
Je n’ai pas le désir parce queje crois posséder,
Je crois posséder parce que je n’essaye pas de donner ;
Essayant de donner, on voit qu’on n’a rien,
Voyant qu’on n’a rien, on essaye de sedonner,
Essayant de se donner, on voit qu’on n’est rien,
Voyant qu’on n’est rien, on désire devenir,
Désirant devenir, on vit.
 
 
Le Mont Analogue est éditéchez Gallimard ( 1952 et pour l’édition définitive en 1981). Le texte du poème a été publié dans la revue Hermès n° 5 de 1967-1968 et dans le livre : Mystères etActions du Rituel d’Ouverture en Loge Maçonnique de Alain Pozarnik en page 349.
 
Bises, merci de me confirmer votre présence, à bientôt.
Fraternellement
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Deuxième partie du poème de rené daumal, " les dernières paroles du poète"
  • Rene
  • Rene
  • René
  • René
  • René
  • René
  • René

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !