Renault Nissan

1093 mots 5 pages
La réussite à l’étranger repose sur une strategie : Recherche d’un partenaire commercial, d’un réseau de distribution, de mise aux normes, de traduction ect…..= Le marketing “adapté” Travail en collaboration (savoir faire et capacité de développement) stratégie de specialisation et de developpement
Scéllée en Mars 1999, L’alliance Nissan Renault célébrait l’année dernière ses 15 années d’existence.
Comment une entreprise alors en difficulté et une entreprise Française ont pu devenir partenaires et collaborer ?
I) Un partenariat unique
a) Avant la fusion
Avant 1999

Nissan est en 1986 la premiere enterprise Nippone à s’implanter en Europe. Jusqu’en 1999, Un accord passé entre la communauté Européene et le Japon limite les importations sur les marchés “restreints” afin d’avoir un niveau de compétitivité satisfaisant avant “l’invasion” japonnaise . Nissan est dans une periode difficile, avec une perte des parts de marché au Japon et sa dette s'éleve en 1999 à 20 milliards d'euros. La concurrence directe de Nissan est alors Toyota, Honda, Mazda, Suzuki, Mitsubishi motors
Durant cette période, Renault tente plusieurs alliances avec Vilvoorde et avec Volvo, toutes deux soldées par un échec. En 1996 Renault constate qu'il est trop cher et perd du terrain, malgré le succès commercial du Scénic lancé cette année-là. L’entreprise peine à s’implanter à l’étranger.
De plus en plus de partenariat concurrentielles se créent autour des deux contructeurs, mattant une certain pression, c’est le cas par exempe de Daimler et Chrysler ont éssayé en 1998
Les deux futurs partenaires se savent condamnés au travail sérieux, à la coopération ordonnée et confiante, à la créativité innovant et se trouvent partager une passion commune pour l'automobileC’est le partenariat parfait ; Renault fabrique surtout des voitures moyennes dont une bonne part de diesel, Nissan toute la gamme des voitures à essence ; l'une fabrique beaucoup de véhicules utilitaires, l'autre des pick-up et des 4X4 ;

en relation

  • Renault nissan
    469 mots | 2 pages
  • Renault nissan
    1163 mots | 5 pages
  • Renault - nissan
    3701 mots | 15 pages
  • Nissan et renault
    1236 mots | 5 pages
  • Renault nissan
    5477 mots | 22 pages
  • Renault-nissan
    5563 mots | 23 pages
  • Renault nissan
    3889 mots | 16 pages
  • Nissan Renault
    14682 mots | 59 pages
  • alliance Renault Nissan
    4082 mots | 17 pages
  • Cas renault nissan
    7042 mots | 29 pages