Rene et le mal du siecle

Pages: 346 (86476 mots) Publié le: 5 février 2012
LE PARFUM Histoire d'un meurtrier. Patrick Süskind est né en 1949 à Ambach, en Bavière. Il a fait des études littéraires à Munich et à Aix-en-Provence et exerce le métier de scénariste. Le Parfum est son premier roman, puis ce sera Le Pigeon (Fayard, 1987). II a également écrit une pièce de théâtre à un personnage : La Contrebasse. L'histoire abominable et drolatique de Jean-Baptiste Grenouillese passe en France, à Paris et en Provence, en plein XVIII° siècle. Le misérable Grenouille semble promis au sort le plus triste et le plus obscur. Mais il possède un don. Lui qui pourtant n'a aucune odeur est pourvu d'un nez fabuleux qui enregistre toutes celles du monde... Ce vrai roman, ce roman d'aventures, est aussi un merveilleux conte philosophique à la Voltaire. Il y est d'ailleurs beaucoupquestion d'essences... " Car l'odeur était sueur de la respiration. Elle pénétrait dans les hommes en même temps que celle-ci; ils ne pouvaient se défendre d'elle, s'ils voulaient vivre. Et l'odeur pénétrait directement en eux jusqu'à leur coeur, et elle y décidait catégoriquement de l'inclination et du mépris, du dégoût et du désir, de l'amour et de la haine. Qui maîtrisait les odeurs maîtrisaitle coeur des hommes. ***

PATRICK SÜSKIND Paru dans Le Livre de Poche LE PIGEON. Le Parfum HISTOIRE D'UN MEURTRIER ROMAN TRADUIT DE L'ALLEMAND PAR BERNARD LORTHOLARY FAYARD Ce livre a été publié grâce à la recommandation de MICHEL-FRANÇOIS DEMET PREMIÈRE PARTIE Cet ouvrage est la traduction intégrale, publiée pour la première fois en France, du livre de langue allemande DAS PARFUM DieGeschichte Bines Mörders édité par Diogenes Verlag AG, Zurich. Diogenes Verlag AG, Zurich, 1985. (c) Librairie Arthème Fayard, 1986, pour la traduction française. Au XVIIIe siècle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus abominables de cette époque qui pourtant ne manqua pas de génies abominables. C'est son histoire qu'il s'agit de raconter ici. Il s'appelaitJean-Baptiste Grenouille et si son nom, à la différence de ceux d'autres scélérats de génie comme par exemple Sade, Saint-Just, Fouché, Bonaparte, etc., est aujourd'hui tombé dans l'oubli, ce n'est assurément pas que Grenouille fût moins bouffi d'orgueil, moins ennemi de l'humanité; moins immoral, en un mot moins impie que ces malfaisants plus illustres, mais c'est que son génie et son uniqueambition se bornèrent à un domaine qui ne laisse point de traces dans l'histoire : au royaume évanescent des odeurs. A l'époque dont nous parlons, il régnait dans les villes une puanteur à peine imaginable pour les modernes que nous sommes. Les rues puaient le fumier, les arrière-cours puaient l'urine, les cages d'escalier puaient le bois moisi et la crotte de rat, les cuisines le chou pourri et lagraisse de mouton; les pièces d'habitation mal aérées puaient la poussière renfermée, les chambres à coucher puaient les draps graisseux, les courtepointes moites et le remugle âcre des pots de chambre. Les cheminées crachaient une puanteur de soufre, les tanneries la puanteur de leurs bains corrosifs, et les abattoirs la puanteur du sang caillé. Les gens puaient la sueur et les vêtements non lavés;leurs bouches puaient les dents gâtées, leurs estomacs puaient Ie jus d'oignons, et leurs corps, dès qu'ils n'étaient plus tout jeunes, puaient Ie vieux fromage et le lait aigre et les tumeurs éruptives. Les rivières puaient, les places puaient, les églises puaient, cela puait sous les ponts et dans les palais. Le paysan puait comme le prêtre, le compagnon tout comme l'épouse de son maîtreartisan,

la noblesse puait du haut jusqu'en bas, et le roi lui-même puait, il puait comme un fauve, et la reine comme une vieille chèvre, été comme hiver. Car en ce XVIIIe siècle, l'activité délétère des bactéries ne rencontrait encore aucune limite, aussi n'y avait-il aucune activité humaine, qu'elle fût constructive ou destructive, aucune manifestation de la vie en germe ou bien à son déclin, qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rene et le mal du siecle
  • Mal Du Siecle Rene
  • La mal du siecle
  • Le mal du siecle
  • Le mal du siecle
  • La dépression le mal du 21eme siécle
  • Le romantisme et le mal de siècle
  • La mal du xxème siècle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !