Reportage

670 mots 3 pages
UN JOYAU GOURMAND
A l’approche de la Saint Valentin, le pâtissier Carl Marletti donne vie à un bijou sucré pour émoustiller les papilles de Roméo et Juliette. La boutique du 5ème arrondissement est une invitation à la gourmandise.

Elu pâtissier de l'année 2009 par le guide Pudlowski, Carl Marletti ne pouvait trouver meilleure adresse. Pour sa toute première affaire, l'ancien chef-pâtissier du Café de la Paix s'est installé depuis deux ans au bas de la rue Mouffetard, dans le très chic-bobo 5e arrondissement, à deux pas de la station de métro Censier Daubenton. Face à l'église et au square Saint Médard, entre marchand d'optique et fleuriste. Sa boutique aux murs en pierre apparente avec une déco minimaliste qui joue sur un effet de transparence plonge dans la perplexité et n’incite en rien à pénétrer dans cet écrin. Mais les craintes s’atténuent lorsque le regard se dirige vers la vitrine. Elle présente un florilège de merveilles sucrées, qui invite à la gourmandise. Les gourmets guettent, entrent et découvrent l’intérieur de cette boutique, présentoir de marbre noir, arbre décoré de feuilles d’or qui rappelle une certaine création de Jeff Leatham : la marque palace de Carl Marletti. Le regard glisse, attiré par le mélange de couleur, de formes, des créations. Millefeuille à la vanille, au praliné, à la noisette, à la pistache, quenelle de chocolat taïnori, éclat de grué de cacao, St-Honoré à la violette, ou encore des éclairs ou le Dôme Caraïbe (croustillant noix de coco, mousse chocolat tanariva, crémeux fruit de la passion, tuile sésame sur le dessus) et sans oublier le désormais classique Censier : un moelleux Guanaja avec tainori et sucre poppin candy. Tout n'est que tentation à l'œil et délice au palais. Le luxe est de rigueur, les joyaux sont délicatement saisies à l’aide d’une spatule et déposées sur une assiette rectangulaire noire, pour mieux les mettre en valeur il ne s’agit plus d’une simple pâtisserie, mais d’une bijouterie à gâteaux

en relation

  • Le reportage
    462 mots | 2 pages
  • Reportage
    835 mots | 4 pages
  • Reportage
    840 mots | 4 pages
  • Reportage
    766 mots | 4 pages
  • Reportage
    604 mots | 3 pages
  • Reportage de guerre
    1552 mots | 7 pages
  • Reportage ringuette
    567 mots | 3 pages
  • Type de reportage
    897 mots | 4 pages
  • Reportage Armes
    675 mots | 3 pages
  • Cadre reportage
    1626 mots | 7 pages