Représentation de l’angoisse de schopenhauer dans les œuvres de gide

Pages: 4 (835 mots) Publié le: 6 janvier 2011
Au moment où Adam et Eve sont exclus du paradis à cause du péché originel, ils font l’expérience du sentiment de l’angoisse en face de l’interdiction et du châtiment. De nos jours, ce sentiment estdissimulé sous le masque de l’anxiété ; un terme nouveau, tenu pour être la conséquence de la douleur et du désespoir expérimentés dans l’existence.

Constituant la base essentielle de notrerecherche, le terme de l’angoisse sera d’abord analysé du point de vue de Schopenhauer. Influencé par Kant, Platon, Sénèque, Descartes, Schiller, Gœthe, Shakespeare ainsi que par la philosophie hindoue, ilinfluença à son tour de nombreux écrivains tels que Nietzsche, Freud, Maupassant, Zola, les frères Goncourt, Tolstoï, Flaubert, Taine, Bergson, Strinberg, Tchekhov, Dostoïevski, Keyserling, Conrad,Wittgenstein, Mann, Borges, Beckett, Kantor, Th. Bernard, Proust, Gide, Hedâyat, les poètes symbolistes et les existentialistes.


Arthur Schopenhauer En premier lieu, l’idée de Volonté chezSchopenhauer est considérée comme étant le fondement du sentiment d’angoisse et du pessimisme. La Volonté est considérée comme une énergie, une puissance impérissable qui exerce son influence sur l’homme sansque celui-ci ait la capacité d’y renoncer. Puissance aveugle, la Volonté irrationnelle est tenue pour cause essentielle des sentiments négatifs tels que la peur, l’ennui et la souffrance. SelonSchopenhauer, l’homme vit dans un monde qui est l’image d’une Volonté malheureuse. Il croit, de cette façon, à l’absurdité du monde, un lieu où les êtres humains, où les coupables se réunissent. Dans cettesituation inquiétante et au milieu de ces souffrances, l’homme ne peut que penser à la mort, qui reste le refuge ultime.

Dans une certaine mesure, Schopenhauer est le fondateur du pessimismeeuropéen. Il préfère la tragédie qui représente les malheurs de la vie humaine et l’idée de la mort est constamment présente dans ses écrits. Elle est pour lui un recommencement et non une fin. A ses...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La distanciation autobiographiquende gide dans ses oeuvres
  • Schopenhauer, le monde comme volonté et comme représentation,
  • A. schopenhauer, le monde comme volonté et comme représentation
  • Schopenhauer, Le monde comme volonté et représentation. Chapitre 31 : Du génie.
  • Explication de texte, Schopenhauer, Le monde comme Volonté et comme Représentation
  • Commentaire d'un extrait de "le monde comme volonté et comme représentation" de schopenhauer
  • Extrait [du] monde comme volonté et comme représentation de schopenhauer
  • Schopenhauer

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !