Représentation théâtrale

Pages: 2 (260 mots) Publié le: 27 novembre 2011
Tout d’abord, on trouve au théâtre un double dialogue. Le dialogue est adressé à deux destinataires : d’un coté, le personnage adresse sa réplique ason interlocuteur fictif ; de l’autre, leur échange est adressé au spectateur, qui prend plaisir à comprendre les tours et les détours de leurconversation. Cette deuxième énonciation est la plus importante des deux pour comprendre une scène de théâtre. Ainsi les leçons adressées par un personnage à unautre peuvent aussi toucher le spectateur, et le faire réfléchir sur soi-même, son attitude, ses choix, sa situation. Dès l'Antiquité, les auteurs decomédies voulaient corriger les hommes en les amusant. Molière avait su entendre cette règle. En effet, ses comédies n’accordent pas une leçon demorale froide dont on se détournerait avec ennui, mais elles tournent en dérision les vices des hommes. Elles font rire et elles invitent le spectateur àfaire preuve de lucidité. Le spectateur rit d'Arnolphe, le héros de l'École des femmes, mais est-il si étrange, si différent de lui, cet homme quivoudrait s'assurer de l’amour et de la fidélité de sa femme ? Le comique, quant à lui, ne peut exister sans la double énonciation : il repose sur lacompréhension par le spectateur d’un trait de caractère, d’un jeu de mots ou d’une situation plus ou moins embarrassante qui échappe à la compréhension despersonnages. Quand le spectateur sait ce qu’un personnage ignore mais devrait savoir, il savoure une ironie qui le place en position de supériorité.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Représentation théâtrale
  • Representation théatral
  • Représentation théâtrale
  • Représentation théâtrale
  • Représentation théatrale
  • Représentation théatrâle
  • Représentation théâtrale
  • La représentation théâtrale chez les romains

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !