Republique du niger

Pages: 7 (1674 mots) Publié le: 23 mai 2013
REPUBLIQUE DU NIGER
FRATERNITÉ -TRAVAIL - PROGRÈS

SITUATION DE L’ENREGISTREMENT DES FAITS D’ETAT CIVIL, DE L’ETABLISSEMENT DES STATISTIQUES DE L’ETAT CIVIL ET LES PROGRES REALISES DEPUIS LA TENUE DE LA PREMIERE CONFERENCE MINISTERIELLE EN VUE DE L’AMELIORATION DES SYSTEMES AU NIGER.

Août 2012

INTRODUCTION

Le présent rapport, conjointement élaboré par l’Institut National de la Statistique(Ministère des Finances) et la Direction Nationale de l’Etat Civil et des Refugiés (Ministère de l’Intérieur, de la Décentralisation, de la Sécurité Publique et des Affaires Religieuses), décrit la situation de l’enregistrement des faits d’état civil et de l’établissement des statistiques de l’état civil au Niger ainsi que les progrès réalisés depuis la tenue de la première Conférence ministérielleen vue de l’amélioration des systèmes. Ce rapport sera diffusé lors de la deuxième Conférence des ministres africains chargés de l’enregistrement des faits d’état civil qui se tiendra les 6 et 7 septembre 2012 au Centre international de conférences de Durban en Afrique du Sud. Il contribuera également à la création d’une banque de données sur les pays actuellement compilées à la CommissionEconomique pour l’Afrique (CEA). Ce rapport s’articule autour de trois(3) points : Situation de l’enregistrement des faits et de l’établissement des statistiques de l’état civil au Niger ; Bilan de mise en œuvre des recommandations de la première conférence des ministres ; Perspectives.

I.

SITUATION DE L’ENREGISTREMENT DES FAITS ET DE L’ETABLISSEMENT DES STATISTIQUES DE L’ETAT CIVIL AU NIGER.

Le Nigeravait hérité d’un système d’état civil

caractérisé par

différents

modes d’enregistrement des faits d’état civil selon que les faits concernaient les indigènes ou les citoyens français. En plus, l’enregistrement se limitait essentiellement aux cercles, subdivisions administratifs et à quelques localités couvertes par les activités des missionnaires chrétiens. C’est dans ce contexte qu’intervientla réforme de 1985 qui jetait les bases d’un système d’état civil répondant au mieux aux besoins des populations et de l’administration. Cependant, le système issu de cette réforme a montré ses limites, après vingt (20) ans de mise en œuvre. En effet, l’enregistrement des principaux faits d’état civil, notamment les naissances, les mariages et les décès, était resté très timide, surtout en milieurural, et

2

ce en dépit d’énormes efforts développement.

consentis par l’Etat et les partenaires au

A titre illustratif, les naissances, qui semblaient être les plus déclarées, n’ont jamais dépassé le taux de couverture de 30%. De plus, l’exploitation statistique des données d’état civil n’a connu aucune amorce véritable, nonobstant l’intérêt que présentent de telles données pour les besoinsde planification du développement économique et social du pays. Au regard de cette contre-performance et compte tenu des mutations sociopolitiques, économiques et territoriales qui s’opèrent mais également conformément aux engagements internationaux auxquels il a librement souscrit, le Niger a plus que jamais besoin d’un système d’état civil fonctionnel, efficace et utile à ses citoyens et à sondéveloppement. Aussi, la définition d’une véritable politique nationale de l’état civil s’impose. Celle-ci viendrait traduire la volonté et l’engagement du Gouvernement d’élever au rang des priorités de l’Etat, l’état civil et de consacrer à celui-ci toute l’attention et les ressources nécessaires à son développement. C’est pourquoi, le Ministre en charge de l’état civil a mis en place un ComitéInterministériel dont la mission à lui confier était l’élaboration d’une politique et sa traduction en textes juridiques adaptés. C’est donc au regard des éléments contextuels et des principales contraintes identifiées, que la définition d’une Politique Nationale de l’Etat Civil (PNEC) et ses textes d’application se sont imposés. Le Document d’Orientation de la Politique Nationale de l’Etat Civil...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • REPUBLIQUE DU NIGER 2
  • Impact des ces/drs dans la commune rurale de torodi (république du niger)
  • Niger
  • Le niger
  • Le niger
  • Le niger
  • Le niger
  • Le niger

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !