Rertrt

1048 mots 5 pages
MS-DOS
Aller à : Navigation, rechercher MS-DOS | Fragment de l'interface graphique de MS-DOS.
L'invite de commande indique que le répertoire courant est C:\ | | Famille | DOS | Langue | Multilingue | Type de noyau | Monolithique | État du projet | Arrêté | Plates-formes | x86 (compatible PC) | Entreprise /
Développeur | Microsoft Corporation | Licence | Licence propriétaire | États des sources | Source fermée | Dernière version stable | 8.0 (le 14 septembre 2000) | Environnement graphique | Interface en ligne de commande | modifier |
MS-DOS (abréviation de Microsoft Disk Operating System) est le système d'exploitation de type DOS développé par Microsoft pour l'IBM PC d'abord, puis pour les compatibles PC. Il s'agit d'un système fonctionnant en mode réel, monotâche et mono-utilisateur, et équipé par défaut d'une interface en ligne de commande. Des années 1980 au début des années 1990, il a été le système le plus utilisé sur compatible PC, avant d'être progressivement remplacé par des systèmes d'exploitation plus évolués, notamment Windows. Son développement est maintenant arrêté. Sommaire * 1 Histoire * 2 Versions * 2.1 Bibliographie * 2.2 Notes et références * 3 Voir aussi * 3.1 Articles connexes |
Histoire
Après avoir conclu son « deal » historique avec IBM, Bill Gates s'est mis à la recherche d'un système d'exploitation qu'il pourrait effectivement fournir à IBM pour le lancement de l'IBM PC. Selon Gordon Letwin lui-même, l'objectif de Microsoft était que MS-DOS soit aussi compatible avec CP/M que possible1. Gates rachète alors QDOS (Quick and Dirty OS) à la petite société SCP (Seattle Computer Products). QDOS est en fait un clone à bas prix de CP/M écrit par Tim Paterson. Bill Gates demande alors à Tim Paterson d'adapter QDOS à l'IBM PC et de le renommer MS-DOS.
MS-DOS est longtemps resté la base des systèmes d'exploitation grand public de Microsoft, bien que l'installation de Windows en modifie

en relation