Responsabilité politique face a d'autre formes de responsabilités des gouvernants beaud page 17-30

5856 mots 24 pages
L A

R E S P O N S A B I L I T É

P O L I T I Q U E

OLIVIER BEAUD

L A R E S P O N S A B I L I T É P O L I T I Q U E FA C E À LA CONCURRENCE D’AUTRES FORMES DE RESPONSABILITÉ DES GOUVERNANTS

sur le concept de responsabilité politique révèle un sentiment (plus que passager) de dysfonctionnement de la pratique constitutionnelle et montre qu’en cette matière les normes ne sont pas détachables des comportements. Mais, au-delà d’une certaine conjoncture, on peut se demander si le décalage entre ce qu’on attend de la responsabilité et la réalité ne révèle pas, en réalité, une certaine inadéquation de la théorie contemporaine 1. » Ce diagnostic constitue une bonne entrée en matière pour traiter d’un sujet – la responsabilité des gouvernants – qui est, paradoxalement, peu exploré par la science contemporaine du droit constitutionnel 2, alors qu’il est d’une importance cardinale pour la compréhension de l’intelligence des régimes politiques modernes. Faut-il rappeler le lien structurel entre, d’une part, le constitutionnalisme et l’idée de responsabilité politique 3 et, d’autre part, entre responsabilité politique et régime parlementaire 4 ?

«L

E FAIT DE S’INTERROGER

17

1. A. Le Divellec, « La responsabilité politique dans le parlementarisme majoritaire : quelques remarques autour du cas allemand », in O. Beaud et J.-M. Blanquer (dir.), La Responsabilité des gouvernants, Paris, Descartes & Cie, 1999, p. 189. 2. Même s’il existe un renouveau d’intérêt pour la matière, comme le prouve la brillante thèse de D. Baranger, Parlementarisme des origines, Paris, PUF, coll. « Léviathan », 1999. 3. La responsabilité politique « constitue l’un des acquis majeurs du constitutionnalisme moderne. Une telle procédure qui permet de mettre fin à l’exercice du pouvoir politique par un homme ou une équipe qui ne jouissent plus de la confiance des gouvernés trace une ligne de clivage réelle entre dictature et démocratie » (« Responsabilité », in O. Duhamel et Y. Mény

en relation

  • Monsieur
    26393 mots | 106 pages
  • Responsabilité des ministre
    98840 mots | 396 pages
  • Le peuple : un souverain sous contrôle
    16503 mots | 67 pages
  • Etat federal et etat regional
    5182 mots | 21 pages
  • La puissance quasi-illimitée du parlement et la fragilité de la suprématie de la constitution de 1987
    51210 mots | 205 pages
  • Beaud Pol Econo Gauche T1
    46569 mots | 187 pages
  • Fdsgsfdgs
    17593 mots | 71 pages
  • Methodologie Droit Constitutionnel
    11921 mots | 48 pages
  • Methodologie td droit
    51006 mots | 205 pages
  • Dupuy le sacrifice et l'envie
    14914 mots | 60 pages