Responsabilite membres du gouvernement

Pages: 50 (12449 mots) Publié le: 6 juillet 2012
LA TRANSITION ET NOUS

Remarques et amendements aux travaux des Comités Interministériels




Avertissement :

En commentaire des conclusions des Comités Interministériels de transition, Conscience et Résistance expose sa contribution au débat, auquel l’Organisation ne fut pas conviée nommément. Les invitations officielles, aux ateliers de discussion, visaient quelques « personnalitésindépendantes » mais, surtout, les ONG et partis reconnus dans le cadre de la législation définie par le pouvoir déchu. Cependant, sous des étiquettes d’emprunt, nombre de militants et amis réussirent à participer aux discussions et susciter, parmi les délégués, des lignes de convergence autour des objections et amendements dont la présente note restitue la teneur. Les travaux furent empreintsd’une liberté d’expression exceptionnelle, malgré la modestie de l’ouvrage. La censure et l’autocensure habituelles, ainsi que les arrangements d’usage avec l’humeur des gouvernants et le poids du rapport des forces désertèrent tous les ateliers. La radiotélévision d’Etat restitua, largement, l’intensité et la diversité des échanges, ainsi que les instants de consensus.

Toutefois, par égard pour laqualité des discussions, la gravité du dessein et aux fins de pallier la performance décevante des rapports exposés à la contradiction, Conscience et Résistance décide de porter, sur un support écrit, la synthèse de sa participation. La couleur bleue rapporte nos rajouts, que nous avons tenu à ne pas reprendre, suivant les répétitions inhérentes à l’original de chaque texte.

Notre apport secompose de remarques, reformulations et contre-propositions ; elles figurent dans chacune des 3 publications soumises à l’assistance.

De manière globale, nous relevons, en contrepoids au sérieux et à l’effort d’exhaustivité des intervenants aux journées de concertation, un déficit manifeste dans la conception, puis l’expression du bilan et des propositions, dès lors qu’ils effleurent les aspectsles plus tragiques de notre présent.

Une cécité aussi volontaire s’imposait, sous la plume de fonctionnaires dont la quasi totalité est organiquement liée au système d’hégémonie politique et social d’avant le 3 août 2005 - si tant et que la date constituerait, d’ailleurs, la rupture espérée par les mauritaniens. Pour mesurer l’envergure de la complaisance, à la fois dans l’énoncé des motifs etdes esquisses de solution, il suffit d’observer la composition des groupes techniques et celle des listes de témoins entendus par les auteurs. La plupart, hier encore, signaient, déclaraient, déclamaient jusque en poèmes, des pétitions à la gloire du « Batisseur de la Mauritanie » et de ses « réalisations grandioses ». Certains d’entre eux se taisaient, ce qui ne vaut bravoure à l’instant de laruine. Les uns et les autres ont falsifié les taux de performances économiques, sous l’œil – connivent - des bailleurs de fond multilatéraux, lequel le leur reprocheront, amèrement, lorsque le régime du Colonel Ould Sid’Ahmed Taya dépassa les limites, en matière de concussion et de faux. D’ailleurs, pour concevoir combien devait être inévitable l’indulgence du Comité interministériel envers ce passédont ils tirent, au fond, leur légitimité d’experts, il suffit de se souvenir qu’avant le putsch du 3 août, la qualité de fonctionnaire s’acquérait et se préservait, par une adhésion bruyante et ostentatoire aux partis de la « majorité présidentielle », de préférence celui de l’ex Chef de l’ex Etat.

L’on tenterait de controuver le bilan d’une entreprise en faillite irrévocable, que l’on ne s’yprendrait autrement. D’un bout à l’autre des trois textes, comme mus par une jumelle pudeur à fixer la réalité de front, les rédacteurs s’exercent, non sans détours et acrobaties, aux artifices du moins disant ; dans chacun des comptes-rendus, l’observateur reconnaît cette tendance des esprits prudents, à ne produire que ce dont personne, dorénavant, ne doute. De l’inclination partagée à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La responsabilité des membres du gouvernement
  • Responsabilité membres du gouvernement
  • L'évolution de la responsabilité civile et pénale des membres du gouvernement
  • La responsabilité politique du gouvernement
  • La responsabilite politique du gouvernement
  • La responsabilité politique du gouvernement
  • Commentaire la responsabilité plitique du gouvernement
  • La responsabilité du gouvernement devant le parlement

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !